Julie Beauregard invite les jeunes défavorisés… à danser!

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Julie Beauregard invite les jeunes défavorisés… à danser!
Julie Beauregard souhaite développer son projet dans d'autres régions du Québec. (Photo : Réjean Savard)

SAINTE-MARIE. Julie Beauregard de Sainte-Marie vient de lancer un projet à but non lucratif, lequel a été accepté par la Ville de Sherbrooke. Baptisée « Step forward », son initiative qui représente 2 ans de travail vise à inciter les jeunes de 18 ans et moins provenant de familles défavorisées à faire « un pas en avant » dans la vie, grâce à la danse.

En effet, ces jeunes auront des cours de danse de septembre à mai, de même qu’un spectacle de fin d’année, ceci sans avoir à débourser le moindre sou. « Quand j’ai conçu le projet, je pensais le faire dans ma région, mais quand on a accepté le projet à Sherbrooke, j’ai sauté sur l’occasion! », a raconté Julie Beauregard.

Pour ce faire, elle s’est associée à un programme en danse offert au Cégep de Sherbrooke. Ce sont donc les étudiants du cégep qui enseigneront pour elle. « Je trouvais l’idée fantastique, car encore une fois, ça rejoint des jeunes et c’est très stimulant pour eu d’avoir à enseigner! », a-t-elle affirmé.

Pour sa part, la Beauceronne veillera à trouver des commanditaires, de même que toutes les personnes nécessaires à la réalisation du projet. Qui plus est, Julie Beauregard en sera la chorégraphe.

« J’ai essayé plein de sports et d’activités quand j’étais plus jeune, mais la danse était ce qui me permettait le mieux d’exprimer mes émotions, et aussi la meilleure façon pour moi d’être active parce que jamais ça. Donc, je voulais avec ce projet transmettre cette passion et aider, à ma façon », a-t-elle continué, en ajoutant que la cause des jeunes la touche particulièrement. « Je trouve qu’on les oublie souvent et l’adolescence peut parfois être difficile. Avoir une certaine discipline et passion aide grandement. »

Il faut mentionner que Julie Beauregard présentera quatre solos pendant le spectacle. Éventuellement, elle espère développer son concept dans plusieurs régions du Québec.

En musique?!

Parallèlement, Mme Beauregard travaille à revisiter la chanson « We are the World » avec des artistes québécois. De plus, elle développe une chanson avec un auteur-compositeur-interprète québécois, tandis qu’elle s’appropriera une chanson de Michael Jackson interprétée par un artiste de la province. « Ces chansons feront partie de mon show. Ces artistes le font aussi pour les jeunes. C’est ma façon de soutenir les artistes de chez nous! »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des