Une chimiste beauceronne crée des spiritueux haut de gamme

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Une chimiste beauceronne crée des spiritueux haut de gamme
Amélie Talbot a conçu une vodka aromatisée à l’avoine odorante. (Photo : Gracieuseté – Cimon Brouillette)

Amélie Talbot, de Saint-Martin, adore la chimie et les spiritueux. Elle a amalgamé ses deux passions pour fonder Alchimia, dont le premier produit original sortira le samedi 29 août.

Possédant un bac en chimie de l’Université de Sherbrooke, Amélie Talbot a également complété une maîtrise à l’Université Laval, en physiologie et endocrinologie.

«Au début, je souhaitais surtout travailler en laboratoire. Présentement, je suis représentante technique en traitement d’eau industrielle, pour l’entreprise Magnus à Québec. Mon côté entrepreneurial est aussi très présent, mais je ne savais pas où l’utiliser», mentionne Mme Talbot.

La visite d’une distillerie à Boston, aux États-Unis, a créé l’étincelle nécessaire. Après une formation en démarrage d’entreprise à l’École d’entrepreneuriat de Québec, Amélie Talbot a fondé Alchimia en 2019.

Pour lancer son entreprise, elle a conçu la première vodka québécoise aromatisée à l’avoine odorante. Cette céréale est cultivée dans les forêts du nord-est de la Pologne.

(Gracieuseté – Cimon Brouillette)

«Notre produit est doux et se déguste autant sur glace qu’en cocktail.  L’usage de l’alcool de blé triplement distillé, combiné à l’infusion de la céréale, confère à la vodka des notes de vanille. Certains amateurs pourraient déceler des arômes d’amande et de noix de coco, en le dégustant sur glace», dit Amélie Talbot.

Fabriqué au Québec

Prônant l’achat local, Alchimia fera fabriquer tous ses produits à la Distillerie Stadaconé, située dans le quartier Limoilou de Québec.

«On travaillera sur une liqueur de gin, une crème et d’autres spiritueux à moyen terme. Pour Alchimia, ça fait référence à l’alchimie. Plusieurs fabricants de spiritueux embauchent des chimistes pour aider à la création de leurs produits. Moi, j’ai la chance d’être chimiste et entrepreneure», indique Amélie Talbot.

Dès septembre, la vodka Alchimia sera offerte en quantité limitée dans certaines succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ). En primeur, le public pourra y goûter le 29 août à la Distillerie Stadaconé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires