Oasis urbain au centre de la métropole beauceronne

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Oasis urbain au centre de la métropole beauceronne
Au Domaine de la Seigneurie, de multiples sculptures sont installées près des sentiers. (Photo : Gracieuseté – Stéphanie Allard)

N.D.L.R. : Avec ses 160 panneaux bleus, la Route de la Beauce célèbre son premier été touristique. Nous vous présentons aujourd’hui le sixième d’une série de sept reportages reliés à cette route.

À lire aussi : Deux parcs aux grandes histoires et merveilleux paysages

Plus grande ville de la Beauce, Saint-Georges possède deux joyaux récréotouristiques, où s’entremêlent la nature, le sport et l’art contemporain.

Situé près du centre-ville, le Domaine de la Seigneurie est accessible par la 1ère Avenue (en face du centre sportif Lacroix-Dutil) et l’Avenue de la Chaudière (secteur ouest).

La rivière Chaudière est traversée par des passerelles. L’une d’entre elles mène à l’île Pozer. Réservés aux marcheurs et coureurs, les sentiers de cette île côtoient une partie du Musée des lilas. Celui-ci compte plus de 750 cultivars, dont plusieurs plants avec une description.

Deux rampes de mise à l’eau sont disponibles pour les canots, kayaks et autres bateaux. Sur la rive ouest, le parc Veilleux est agrémenté d’un sentier asphalté, une aire de jeux pour enfants, des jeux d’eau et un parcours santé pour les aînés. Ce sentier est réservé aux marcheurs, coureurs et patineurs.

Quant aux cyclistes, ils traversent l’une des passerelles pour rouler sur le sentier des Jarrets Noirs, qui lie Saint-Georges à Notre-Dame-des-Pins.

Chaque côté de la rive, 50 sculptures exposent le fruit de l’imagination d’artistes internationaux. Un nombre similaire de sculptures sera ajouté d’ici cinq ans, dans le cadre de Beauce Art : L’International de la sculpture. Ce festival est présenté chaque année, vers la fin mai ou début juin.

Le parc des Sept-Chutes propose des panoramas exceptionnels. (Gracieuseté – Stéphanie Allard)

Forêt urbaine

À cinq minutes du centre-ville, le parc des Sept-Chutes propose un ultime rendez-vous avec la nature. Forêt urbaine aménagée de 80 hectares, son réseau de sentiers multifonctionnels s’étend sur huit kilomètres. La piste cyclable passe aussi sur la montagne.

Le Sentier des Gorges de la rivière Pozer, avec ses belvédères et sites d’observation, a été conçu dans une forêt montagneuse aux arbres centenaires. La passerelle de l’Alliance, surplombant la septième chute, est suspendue à 25 mètres de hauteur et offre une vue à couper le souffle.

Vous préférez rester au bas de la montagne ? Le parc comprend de multiples aires de jeux, quatre terrains de volleyball de plage, des aires de pique-nique et une piscine publique. Des équipements sont disponibles en location.

Ouvert tous les jours jusqu’à 21h, le parc des Sept-Chutes accueille annuellement plus de 50 000 visiteurs. On y accède par le sentier des Jarrets Noirs (à partir du parc Veilleux) ou la route 271 (face à l’entreprise Pomerleau).

La semaine prochaine : Le Centre Multi-Arts et le podium papal de Saint-Gédéon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires