Plus d’une décennie à développer la coopération en santé

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Plus d’une décennie à développer la coopération en santé
Nancie Allaire a dirigé la coopérative de 2009 à 2020. (Photo : Gracieuseté – Fée Orange)

Nancie Allaire, première directrice générale de la Coop de santé Robert-Cliche, quittera bientôt son poste. En plus de diriger l’organisme, elle a contribué à la naissance de la coopérative.

Initialement, Nancie Allaire était commissaire en développement au CLD Robert-Cliche. La MRC de ce secteur avait donné un mandat au CLD, soit de trouver des solutions pour attirer de nouveaux médecins.

«J’étais la responsable du comité de travail. Il regroupait plusieurs intervenants. Nous avons fait des consultations publiques. J’ai aussi pris part à une mission au Japon. Ce pays développait des coopératives de santé depuis 60 ans», précise Mme Allaire.

Après sept ans au CLD, elle a joint la coopérative en mai 2009. «C’était la première fois que je dirigeais des employés. C’était un défi communautaire auquel je croyais beaucoup», dit Nancie Allaire.

Mandat élargi

Le nouveau point de service à Beauceville a été inauguré en 2019.

La Coop de santé Robert-Cliche a commencé modestement ses opérations, dans des locaux à l’Hôpital de Beauceville. Rapidement, Nancie Allaire constate que les nouveaux médecins de famille ont besoin d’un cadre de travail différent.

«Avant notre projet, les médecins étaient dispersés dans des cliniques. Les nouveaux médecins préféraient se regrouper sous un même toit et avoir accès à d’autres professionnels», explique Mme Allaire.

Grâce au soutien de la communauté, ainsi que différents partenaires publics et privés, la coopérative a ouvert une seconde succursale en 2014, à Saint-Joseph. L’an dernier, le siège social de Beauceville a déménagé ses bureaux dans un bâtiment rénové, sur le boulevard Renault.

«Au fil des années, notre mandat s’est élargi. En plus des 13 médecins, nous avons des infirmières, un pharmacien et deux travailleuses sociales avec nous. La gamme de services médicaux est grande», dit Mme Allaire.

Pionnier au Québec

Une coopérative ne peut pas fonctionner sans l’appui de ses membres. En dix ans, le nombre est passé de 700 à 8000 membres. Le taux de renouvellement annuel dépasse 90 %.

Benoît Paré, président du conseil d’administration, et Nancie Allaire, directrice générale

Les fonds servent notamment à payer les employés administratifs, afin que les médecins puissent voir plus de patients. La coopérative de santé est devenue un modèle à suivre pour de nombreuses régions.

«On a reçu beaucoup d’appels de gens qui voulaient savoir comment nous avions créé un aussi beau projet. Je n’aurais jamais pensé que nous aurions autant de succès», avoue Mme Allaire.

Maintenant que ce projet roule sa bosse, Nancie Allaire a accepté un mandat de travail sur la scène communautaire, pour le Centre de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

«J’aurai 50 ans en janvier prochain. Dans ma vie, ça me prenait un nouveau défi à développer. Je reste en santé, un milieu où la force de l’équipe est incroyable. Il ne faut pas travailler en silo», conclut-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des