Nouvelle limitation dans les lieux extérieurs publics: un maximum de 250 personnes est désormais permis

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
Nouvelle limitation dans les lieux extérieurs publics: un maximum de 250 personnes est désormais permis
Les organisateurs d'événements devront s'assurer du maintien d'une distance de deux mètres entre les personnes. (Photo : libre de droits)

CORONAVIRUS. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec annonce qu’un maximum de 250 personnes pourront dès maintenant se regrouper dans les lieux extérieurs publics et qu’elles devront maintenir, dans la mesure du possible, une distance de deux mètres entre elles. 

Des responsabilités sont données aux organisateurs d’événements ainsi qu’aux autorités responsables de délivrer des permis ou des autorisations pour permettre de réunir des personnes en un même lieu extérieur public, le cas échéant.

Ainsi, les organisateurs devront s’assurer que la capacité du site permet le maintien d’une distance de deux mètres entre les personnes ou les maisonnées rassemblées. Ils devront prendre des mesures pour informer les participants qu’ils doivent maintenir une telle distance avec toute autre personne. Enfin, ils auront également la responsabilité de mettre fin à l’activité lorsque le respect des règles devient impossible. Par ailleurs, il sera interdit aux autorités responsables de délivrer des permis ou des autorisations nécessaires dans certains cas, notamment lorsque la capacité du site ne permet pas le maintien d’une distance de deux mètres entre les participants.

Ces mesures s’appliquent notamment aux événements de nature sociale, commerciale, religieuse, culturelle, sportive, de loisir ou de divertissement, incluant les festivals et les autres événements publics extérieurs de même nature, dont la tenue est désormais autorisée dans le respect des mesures mentionnées. La pratique du sport professionnel devant public devient aussi permise, incluant dans des lieux extérieurs publics lorsque les règles sont respectées.

La limite de 250 personnes ne concerne toutefois pas les personnes qui demeurent dans leur voiture, par exemple dans le cas des ciné-parcs, les manifestations pacifiques et les événements qui se déroulent sur des sites distincts, non contigus et pour lesquels des zones d’accès et d’attente différentes ont été aménagées.

Soulignons que seuls les membres de l’auditoire ou du public sont considérés dans le décompte du nombre maximal de personnes pouvant participer. Le personnel ainsi que les personnes qui offrent une performance ne sont pas concernés par cette limite.

Un même événement peut avoir lieu sur plusieurs sites, pour autant que ces derniers soient autonomes et disposent de zones d’accès distinctes et indépendantes les unes des autres.

II est à noter qu’en cas d’infraction, les responsables visés pourraient se voir imposer des amendes se situant entre 1 000 $ et 6 000 $.

Les festivals à nouveau permis

Dans le même ordre d’idées, les promoteurs pourront reprendre leurs activités dès maintenant à condition de se conformer aux directives des autorités de santé publique.

«Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les organisateurs de festivals et d’événements ainsi que pour les travailleurs, les artistes et toutes les entreprises en lien avec ce secteur. Depuis le début de cette crise, nos promoteurs ont fait preuve d’une résilience et d’une créativité remarquables. Aujourd’hui, nous les accompagnons dans le redémarrage de leurs activités, tout en assurant la sécurité de tous au moyen de balises claires. Les organisateurs de festivals et d’événements sont des professionnels de la gestion de rassemblements, et je suis convaincue que cette reprise se fera de façon responsable», déclare Caroline Proulx, ministre du Tourisme.

Concrètement, les organisateurs de festivals et d’événements devront s’assurer de contrôler les entrées et sorties ainsi que de respecter en tout temps le nombre maximal de personnes permis sur le site extérieur, soit 250. Ils devront également mettre en place des mesures pour favoriser le maintien d’une distance de 2 mètres entre les participants qui ne résident pas à la même adresse. Si un même festival propose plus d’un site extérieur, ces derniers devront être distincts et non contigus, avec des zones d’accès et d’attente différentes. Les organisateurs de festivals et d’événements pourront également tenir des événements intérieurs accueillant au maximum 250 personnes, comme autorisé par la santé publique depuis le 3 août, et devront se conformer aux mesures sanitaires et autres directives en lien avec ces activités.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires