Des parcs beaucerons localisés sur l’application Parc-o-mètre

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Des parcs beaucerons localisés sur l’application Parc-o-mètre
Un employé de l’URLS-CA recueille les données d’installations sportives, à Saint-Évariste-de-Forsyth. (Photo : Gracieuseté)

Au cours de l’été, les parcs et lieux de loisir de 25 municipalités beauceronnes feront l’objet d’un inventaire exhaustif. Leurs locations seront publiées sur l’application Parc-o-mètre.

Le travail de repérage sera effectué par les employés de l’Unité régionale de loisir et de sport de la Chaudière-Appalaches (URLS-CA) dans les MRC de Beauce-Sartigan et Robert-Cliche.

Parc-o-mètre permet d’établir un registre complet des modules de jeux, sites de plein air et terrains sportifs.

«La plateforme génère une carte interactive qui dresse un meilleur portrait des services offerts dans chacune des municipalités», explique Émilie Lacasse, agente de développement de l’URLS-CA.

Les fonctionnalités de Parc-o-mètre permettent également aux municipalités de gérer les entretiens et réparations des installations, dans un seul et même endroit. La MRC de La Nouvelle-Beauce utilise déjà cette application depuis trois ans.

«Ce projet s’est inscrit dans un travail de réflexion sur le développement intermunicipal du loisir en Nouvelle-Beauce. La recension et promotion de nos infrastructures étaient une première étape afin de se donner une vision globale pour les futurs développements», dit Marie-France Vallée, agente de développement rural à la MRC de La Nouvelle-Beauce.

L’inventaire prévu cet été, dans le centre et sud de la Beauce, constituera une première base de données pour l’application. Elle sera mise à la disposition du personnel municipal d’ici la fin de l’année. Chaque territoire aura à décider si la plateforme deviendra accessible au public.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des