Coop de santé Robert-Cliche : Adapter ses soins à cause de la COVID-19

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Coop de santé Robert-Cliche : Adapter ses soins à cause de la COVID-19
Les médecins réalisent 80 % de leurs consultations par téléphone ou visioconférence. (Photo : Gracieuseté)

La Coopérative de santé Robert-Cliche a instauré plusieurs solutions pour que les patients obtiennent des suivis médicaux, malgré la pandémie de COVID-19.

Pour les visiteurs aux cliniques sans rendez-vous, les rencontres ont été rapatriées initialement au point de service à Beauceville. Les médecins voyaient les patients dans deux locaux vacants. Ils étaient désinfectés après chaque consultation.

«Les gens attendaient dans leur voiture. Quand c’était leur tour, l’infirmière appelait le patient par cellulaire. On acceptait un seul patient à la fois dans la clinique. Les chaises ont été retirées de la salle d’attente», explique Nancie Allaire, directrice générale de la coop.

Au début avril, le point de service à Saint-Joseph est redevenu accessible au service sans rendez-vous, avec l’ajout d’une vitre permanente à l’accueil. «On a repris les horaires habituels aux deux endroits. Les règles sanitaires demeurent en place», dit Mme Allaire.

Durant la même période, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a ouvert un centre de dépistage des symptômes d’activités grippales, à l’Hôpital de Beauceville.

«Ça a diminué la pression sur nos services, en redirigeant les personnes avec des symptômes apparentés à la COVID-19», précise Nancie Allaire.

Travail à distance

Chez les patients ayant rendez-vous avec leur médecin de famille, 80 % des consultations se sont déroulées à distance, par téléphone ou visioconférence. Les prescriptions sont envoyées directement aux pharmacies, éliminant ainsi le format papier.

«Certains patients doivent absolument se présenter à la clinique. Le masque est recommandé, mais pas obligatoire. Le médecin porte toujours un masque», indique Mme Allaire.

Le point de service à Beauceville est situé au 463, boulevard Renault.

Là encore, les patients attendent dans leur véhicule. Jusqu’à nouvel ordre, la coopérative ne peut pas offrir ses services complémentaires, comme les prélèvements sanguins.

«Le personnel et les patients sont compréhensifs. Durant les quatre premières semaines de la pandémie (mi-mars à mi-avril), le taux d’appel avait diminué de 75 %. Notre système est bien rodé. Il faut nous appeler si vous êtes malade», rappelle Nancie Allaire.

Assemblée annuelle

Normalement présentée en avril, l’assemblée annuelle de la coopérative n’a toujours pas eu lieu. Une rencontre du conseil d’administration est prévu le mardi 2 juin pour décider de la marche à suivre.

«Nous pourrons reporter la réunion à plus tard ou la faire virtuellement. On ne s’attend pas à une baisse de membres dans la prochaine année. La plupart d’entre eux comprennent encore plus l’importance de la coop (à cause du COVID-19)», conclut Mme Allaire.

Pour des mises à jour sur les activités de la coop, visitez la page Facebook Coopérative de santé Robert-Cliche. Vous pouvez aussi composer le 418 774-9878 (Beauceville) ou le 418 397-5878 (Saint-Joseph).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des