Une édition virtuelle pour les finalistes de Cégeps en spectacle

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Une édition virtuelle pour les finalistes de Cégeps en spectacle
Localement, le Cégep Beauce-Appalaches était représenté par les comédiens Déreck Boudreault-Drouin et Olivier Fortier. (Photo : Gracieuseté)

Le Cégep Beauce-Appalaches devait accueillir, le 14 mars à Saint-Georges, la 41e finale régionale de Cégeps en spectacle. Annulé en raison de la COVID-19, ce spectacle s’est finalement déroulé le 30 avril, en direct sur Instagram.

Les numéros étaient présentés par les gagnants des finales locales des 11 cégeps des régions Québec et Chaudière-Appalaches.

Étudiants du Cégep Beauce-Appalaches, Déreck Boudreault-Drouin et Olivier Fortier avaient remporté le prix du jury à la finale locale tenue le 29 janvier, à la Salle Alphonse-Desjardins.

Leur création alliant drame et suspense, intitulée Quel est ton nom ?, n’a pas permis au duo de remporter les grands honneurs dans la catégorie Théâtre, Création. Théa Paradis et Maxime Roussel, du Cégep Garneau, ont mis la main sur le prix.

Le groupe Les gros gars, du Campus Notre-Dame-de-Foy, s’est distingué dans la catégorie Chant et musique, Création.

Tommy Grandbois, du Cégep de Lévis-Lauzon, a gagné le Prix Camp chanson Québecor de Petite-Vallée, ainsi que le Prix accès direct en audition, du concours du Festival international de la chanson de Granby.

Jury et conseils

Dina Gilbert était l’une des membres du jury.

Le jury était formé de Johanne Bolduc, enseignante en musique et chef de chœur, Dina Gilbert, chef d’orchestre aux Grands Ballets Canadiens, à l’Orchestre symphonique de l’Estuaire et au Kamloops Symphony Orchestra, Alexandre Fecteau, enseignant, auteur, metteur en scène et directeur artistique, et Mylène Lemieux, artiste et formatrice de cirque.

Celui-ci a visionné les vidéos des numéros et émis son appréciation basée selon l’originalité, la présence sur scène et le talent. Tous les participants recevront des commentaires du jury.

«Le contexte des prestations virtuelles, c’est une façon de les encourager à poursuivre leur cheminement artistique. Ces précieux commentaires sont une source de motivation additionnelle afin de leur permettre de réaliser quelles sont leurs forces et les éléments à peaufiner dans leur art», mentionne Julie Beaudoin, responsable du Socioculturel au Cégep Beauce-Appalaches.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires