Lancement d’une plateforme Web ayant pour objectif de soutenir l’économie beauceronne

Lancement d’une plateforme Web ayant pour objectif de soutenir l’économie beauceronne
La plateforme est accessible gratuitement. (Photo : Capture d'écran de la page d'accueil du site Web www.achetonsbeauceron.com)

ÉCONOMIE. Après avoir installé un panneau visant à promouvoir l’achat local à proximité du pont de la rivière Famine en collaboration avec le député de Beauce-Sud Samuel Poulin, la Chambre de commerce de Saint-Georges (CCSG) a lancé hier matin, le jeudi 30 avril, une nouvelle plateforme ayant pour objectif de soutenir l’économie beauceronne en ce temps de pandémie.

À lire également: «Une nouvelle application pour favoriser l’achat local en Chaudière-Appalaches»

Développé par iClic, le site Web intitulé Achetons beauceron, dont le slogan est L’achat local, c’est vital, permettra aux entrepreneurs de la région d’y afficher leurs différents produits et services tout à fait gratuitement, qu’ils soient membres de la CCSG ou non.

«Il s’agit d’un outil servant d’abord et avant tout à faire rayonner l’expertise des entreprises établies dans les MRC de Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et de la Nouvelle-Beauce auprès des consommateurs d’ici, en plus d’être un lieu de rencontre destiné à l’ensemble des compagnies beauceronnes», explique la directrice générale de la Chambre de commerce de Saint-Georges, Annie Gilbert.

Diverses catégories disponibles

En se rendant sur ce site Internet, les citoyens auront l’occasion de naviguer à travers neuf catégories distinctes, soit l’alimentation, l’électronique, la maison, les passe-temps, la santé, les services, les sports, les véhicules, de même que les vêtements. Les entrepreneurs, quant à eux, auront l’opportunité d’y diffuser leur offre facilement et rapidement.

«Nous travaillons d’arrache-pied depuis trois semaines afin de livrer cette plateforme. En plus d’avoir créé un moteur de recherche qui sera appelé à évoluer au fur et à mesure que les besoins des visiteurs changeront, nous avons opté pour la simplicité parce que nous savons que les commerçants n’ont pas beaucoup de temps dans le contexte actuel. Une seule minute est donc nécessaire à l’ajout de chacun des items», indique le président d’iClic, Claude Poulin.

Au moment d’écrire ces lignes, quelque 200 articles avaient été mis en ligne et un total de 50 entreprises s’y étaient déjà enregistrées.

Vers un portail transactionnel?

Bien que les clients potentiels puissent découvrir plusieurs items locaux en magasinant sur cette nouvelle interface, ces derniers seront toutefois invités à contacter directement le commerce qui les intéresse, par téléphone ou encore par courriel, pour compléter leurs achats.

«Le paiement en ligne implique non seulement la livraison, mais également la gestion d’inventaire et une charge de travail supplémentaire pour les entrepreneurs. Il se pourrait que le site devienne transactionnel d’ici quelques années mais pour l’instant, ce n’est pas notre but principal», renchérit M. Poulin.

Un travail de recrutement

Désirant convaincre un grand nombre d’entreprises d’adhérer à ce portail, Annie Gilbert assure d’ailleurs que de nombreux efforts seront fournis en ce sens au cours des prochaines semaines.

«Mes collègues et moi prévoyons de communiquer avec les municipalités ainsi que les chambres de commerces de la Beauce pour recruter le plus de compagnies possible», conclut-elle.

Notons que les gens qui aimeraient se procurer des produits de la région peuvent consulter ce site Web en se rendant au www.achetonsbeauceron.com dès maintenant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires