DPME lance sa nouvelle plateforme d’échange virtuelle

DPME lance sa nouvelle plateforme d’échange virtuelle
Daniel Voyer, directeur général de Développement PME. (Photo : Beauce Média – Archives)

AFFAIRES. En cette période d’incertitudes, entrepreneurs et gestionnaires sont confrontés à des situations hors du commun auxquelles ils n’ont aucunement été préparés. Pour Développement PME (DPME), au-delà des défis, il y a des opportunités à saisir et de meilleures pratiques à implanter.

Afin de soutenir et préparer dès maintenant la relance économique, DPME vient de mettre en ligne sa nouvelle plateforme virtuelle et gratuite sous le thème « Ça va bien aller pour le manufacturier ».

« Nous sommes très sensibles à ce que vivent actuellement les manufacturiers et c’est la raison pour laquelle DPME a décidé de rester près d’eux et de les soutenir… même à distance! », a affirmé Daniel Voyer, directeur général de DPME.

Cette plateforme s’adresse aux entrepreneurs et aux gestionnaires d’entreprises manufacturières de la Chaudière Appalaches et offrira aux participants la possibilité d’échanger avec leurs pairs sur les meilleures façons de faire en ce temps de crise. Les discussions en petits groupes seront favorisées afin de faciliter la prise de parole, évoquer les bouleversements au sein de chaque entreprise et ainsi favoriser un retour à la normale le plus efficient possible.

Formule

Les échanges se tiendront tous les jeudis de 13 h 30 à 14 h 30. Chaque semaine, un nouveau thème sera proposé afin de répondre aux différents besoins des entreprises du territoire. Le site Internet de DPME sera mis à jour régulièrement afin d’informer les entreprises sur les sujets à venir.

Pour s’inscrire, les entreprises sont invitées à visiter le https://dpme.ca dans la section « Activités ». À la réception de l’inscription, un courriel sera acheminé aux participants avec les détails nécessaires, ainsi que le lien de participation pour la visioconférence. Cette activité est offerte gratuitement et le nombre de places sera limité pour chaque séance.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des