Les propriétaires de boisés doivent arrêter de produire du bois

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Les propriétaires de boisés doivent arrêter de produire du bois
La production de bois de sciage a subi une légère baisse de 4 %. (Photo : Gracieuseté - APBB)

La pandémie mondiale de COVID-19 affecte sérieusement l’économie, incluant les marchés du bois.

«L’incertitude reliée à l’évolution de la situation sanitaire canado-américaine provoque des fermetures de cours à bois des usines de sciage. Les commandes de bois sciés sont en diminution. L’industrie de la construction ferme des chantiers aux États-Unis et la demande pour le bois à pâte diminue», rappelle l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) par voie de communiqué.

En ces moments d’incertitude, l’APBB n’émet plus de contingent de bois à pâte pour une période indéterminée. L’association recommande aux propriétaires de boisés de cesser la récolte et de livrer rapidement les bois en inventaire. Tout nouveau chantier de récolte doit être reporté, jusqu’à ce que la situation s’améliore.

À défaut de respecter ces mesures, les propriétaires risquent de ne pas pouvoir livrer les bois qui seront récoltés dans les semaines à venir. L’APBB rappelle aussi qu’il est illégal de produire du bois à pâte sans obtenir un contingent au préalable. Le cas échéant, les propriétaires s’exposent à des pénalités financières.

L’accès aux bureaux de l’APBB étant limité pour contrer la propagation du COVID-19, les propriétaires, transporteurs, conseillers forestiers et acheteurs de bois doivent appeler au 1 800 366-5110 ou écrire à apbb@apbb.qc.ca. Des renseignements sont aussi disponibles sur le site web de l’APBB.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires