Mourir de rire avec la mort

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Mourir de rire avec la mort
Laurent Paquin et Simon Boudreault parleront de la mort, sous les traits de nombreux personnages. (Photo : Patrick Lamarche)

HUMOUR. La mort est un thème universel, mais trouver le moyen de rire du sujet le plus triste qui soit n’est pas évident. Tel est l’exercice réalisé par Laurent Paquin et Simon Boudreault dans le spectacle « On va tous mourir ». La comédie sera présentée le samedi 22 février prochain à la salle Méchatigan de Sainte-Marie.

Coécrite par les deux comédiens, la pièce proposera 17 sketchs qui montreront la mort sous toutes ses facettes: un enfant qui perd son hamster, un duel médiéval, un philosophe cherchant les dernières paroles parfaites, etc.

« C’est quelque chose de classique qui existe depuis toujours: un duo comique, c’est la base de l’humour. Mais, ce qu’on fait est vraiment rafraîchissant. […] On explore, on voyage dans le temps. On est dans le burlesque. C’est un mélange entre Monty Python et Gilles Latulippe », a affirmé le comédien et humoriste Laurent Paquin.

« On va tous mourir » sera présenté le 22 février prochain à Sainte-Marie. (Photo Guy Lévesque)

Ce faisant, à son avis, le produit est unique en son genre. « C’est un thème obscur, mais les gens en sortent de bonne humeur. C’est tout sauf déprimant! », a-t-il assuré.

Au cours de la soirée, un écran géant permettra des changements de décor ou des animations, alors que les comédiens changeront de costume directement sur scène. « C’est assez minimaliste. C’est très simple, mais c’est efficace. […] C’est un feu roulant. Le public n’est jamais laissé de côté », a-t-il continué. Notons ici que la mise en scène est signée Serge Denoncourt.

Une longue vie?

« On va tous mourir » a été lancé dans le cadre de la 37e édition du Festival Juste pour rire, en 2019. À ce moment, une vingtaine de représentations avaient été offertes. « Le commentaire qu’on entendait est que c’est un show très différent de ce qui se passe en humour. Je pense que le show va avoir une belle durée de vie! », devine M. Paquin.

Pour en être, les derniers sièges vacants sont au coût unitaire de 43 $. Les billets sont en vente à la billetterie d’Ovascène, au 418 387-2200, ou encore via le https://ovascene.ticketacces.net.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des