Trouver l’amour en raquettes

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Trouver l’amour en raquettes
Les participants ont marché pendant environ deux heures dans les sentiers bordant la rivière Chaudière. (Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe)

SAINT-JOSEPH. Rencontrer de nouvelles personnes peut être intimidant. Afin de faciliter les rapprochements, l’entreprise Cours Après Moi a tenu un de ses événements pour la première fois en Beauce. Une soixantaine de célibataires sont venus combler leur curiosité et leur amour du grand air le samedi 18 janvier dernier au centre communautaire de Saint-Joseph-de-Beauce.

L’activité consistait d’abord à accueillir les participants âgés entre 30 et 65 ans avec des jeux « brise-glace », avant d’enfiler leurs raquettes afin d’aller taquiner les sentiers bordant la rivière Chaudière. D’autres jeux et discussions clôturaient la journée.

Guillaume Drouin, organisateur de l’événement.

« À la base, on veut rassembler le monde dans un contexte ludique. Si après, ils développent une relation à long terme, tant mieux. Il faut venir sans attente, sinon, ils ont un stress inutile et ils ont plus de chances de faire des rencontres s’ils sont à l’aise. […] On a une belle gang, on va avoir une belle journée! », était enthousiaste Guillaume Drouin, organisateur de l’événement, en début d’après-midi.

M. Drouin a par ailleurs noté la participation d’environ autant de femmes que d’hommes, pour un âge moyen de 45 ans. Les célibataires du jour provenaient de la Beauce, des Etchemins, de même que de la région de Thetford Mines.

L’une des participantes, Katy de Saint-Joseph, a confirmé avoir apprécié le concept. « C’est une belle activité sociale pour faire de nouvelles connaissances. C’est bien organisé et il y a un bon nombre de personnes », a-t-elle affirmé.

À la fin, une partie des profits seront remis à la Fondation Pier-Yves Bouchard, qui vient en aide aux traumatisés crâniens du sport. Qui plus est, depuis le tout début (2015), aux quatre coins de la province, semble-t-il que Cours Après Moi serait à l’origine de nombreuses histoires d’amour…

Des jeux « brise-glace » ont permis aux célibataires de faire connaissance, dont ici, où le but du jeu est de tenir des mains de deux personnes au hasard et de défaire le « nœud » sans se lâcher.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des