Le Club mariverain de généalogie veut garder vivantes nos maisons disparues

Le Club mariverain de généalogie veut garder vivantes nos maisons disparues
Lorsque les pelles mécaniques seront parties, il faudra garder en mémoire nos maisons disparues. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

HISTOIRE. > La disparition de quelque 300 maisons à Sainte-Marie laissera un grand trou au centre-ville, mais elle ne doit pas en laisser un dans l’histoire de la ville.

C’est pourquoi le Club mariverain de généalogie désire ramasser le plus de renseignements possible sur ces maisons qui sont disparues l’année dernière ou qui disparaîtront en 2020.

Le projet, baptisé «Nos maisons disparues», vise à monter des dossiers sur chacune de ces maisons. Ainsi, si vous avez des photos d’époque, des renseignements sur les personnes qui y ont habité au cours des années, ou toute autre information pertinente, n’hésitez pas à communiquer avec le Club à l’adresse clubmg@live . Pour connaître leurs heures d’ouverture au cas où vous aimeriez rencontrer un bénévole directement, consultez le site genealogiestemarie.ca.

Le Club mariverain de généalogie pourra également compter sur ses archives personnelles, sur celles de la Ville de Sainte-Marie et de la page Facebook Tu viens de Ste-Marie quand… ? tenue par Nicole P. Ferland.

Ainsi, grâce à la collaboration de tous, ces maisons ne disparaîtront pas complètement.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
R. Bouffard Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
R. Bouffard
Invité
R. Bouffard

Démolition de maison
Une vidéo le lien : https://www.youtube.com/watch?v=fYVZx7gHxyQ

Une journée de travail en six minutes.
Démolition d’un bâtiment qui a déjà abrité une pharmacie, bureau de médecin, logement et autres vocations.