Domaine Taschereau – Parc nature: l’heure est à l’attraction

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Domaine Taschereau – Parc nature: l’heure est à l’attraction
Denis Sylvain a été président du Domaine Taschereau – Parc nature pendant 23 ans. (Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe)

SCOTT. Les qualités esthétiques du Domaine Taschereau – Parc nature de Sainte-Marie sont évidentes. Maintenant que le site est beau, il faut que tout le monde le sache! C’est ce qui ressort du Dîner de Noël des gens d’affaires de La Nouvelle-Beauce, qui a eu lieu le mercredi 18 décembre dernier à La cache à Maxime de Scott.

L’animation de l’événement était assurée par Denis Sylvain, qui a été président du Domaine Taschereau – Parc nature pendant 23 ans. Il a quitté ses fonctions au mois de novembre.

Entre autres, M. Sylvain a soulevé que le parc de 1 km de longueur sur un demi-kilomètre de largeur est un refuge pour 135 espèces d’oiseaux. « C’est le garde-manger de la faune aviaire », dit-il, en rappelant que le site vaut aujourd’hui 3 M$.

Il faut mentionner que l’activité, qui a attiré quelque 275 convives, permettra au Domaine Taschereau – Parc nature d’aller chercher environ 23 000 $, soit un peu moins du tiers de son budget de fonctionnement annuel.

Quant à Jean Cliche, nouveau président de l’endroit, il est d’avis que le parc « ajoute une image verte à la Beauce ». Ce faisant, il se doit d’être attractif. « On est rendu à l’étape où on a un beau produit. Il faut maintenant le promouvoir et l’animer », a-t-il affirmé.

Les gens d’affaires ont réservé une ovation levée à Denis Sylvain.

Merci Denis!

Afin de remercier Denis Sylvain pour son bon travail pendant toutes ces années, le président a profité du dîner pour lui remettre une photo aérienne du Domaine Taschereau – Parc nature, prise par Jean-Marie Fecteau.

« Un gars comme Denis Sylvain, on a ça une fois par 100 ans par village. Nous autres, on l’a! », a lancé Jean Cliche. Pour sa part, M. Sylvain a plutôt lancé des fleurs à Mathieu Turcotte, qui a été coordonnateur du parc pendant 11 ans. « Ça a été l’exécutant parfait », a-t-il déclaré. Notons ici que la nouvelle coordonnatrice de la corporation est Johanne Grondin.

Pour conclure, le président sortant a tenu à remercier la cinquantaine de commanditaires de l’événement, de même que tous les bénévoles. « À la prochaine et gardez le Parc Taschereau dans vos cœurs! », conclut-il. À ces mots, l’homme qui demeurera impliqué au sein de l’organisation s’est mérité une ovation levée de la part de la communauté d’affaires.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des