Opération Nez rouge: plus de 300 raccompagnements en deux jours

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Opération Nez rouge: plus de 300 raccompagnements en deux jours
Pour vous faire raccompagner, téléphonez au 418 387-6444.

SOCIÉTÉ.  > Un total de 322 raccompagnements ont été complétés par les 227 bénévoles de l’Opération Nez rouge Beauce-Etchemins lors de cette troisième fin de semaine, malgré la chaussée glissante vendredi.

Le vendredi 13 décembre, les 20 équipes du secteur Chaudière ont répondu à 100 appels. Le lendemain, 16 équipes ont réalisé 104 transports.

Du côté de Beauce-Nord, neuf équipes ont effectué 34 raccompagnements le premier soir, alors que 10 équipes étaient présentes le 14 décembre pour permettre à 34 groupes de retourner à la maison en sécurité.

Pour ce qui est du secteur des Etchemins, deux équipes de bénévoles ont complété six transports vendredi. Samedi, trois équipes ont assuré 16 raccompagnements.

Le coordonnateur de l’Opération Nez rouge dans la région, Steeve Labbé, a pu compter sur une hausse significative de bénévoles au cours de la dernière fin de semaine.

Parmi eux, il y avait des représentants de Radio-Beauce, BID Group, Saint-Georges GM, de Vachon École de conduite, de même que le député fédéral de Beauce, Richard Lehoux. «Joignez-vous à nous pour une ou plusieurs nuits, qui deviendront d’impérissables souvenirs», incite M. Labbé.

Les personnes intéressées à être bénévoles peuvent s’inscrire en remplissant le formulaire disponible au www.operationnezrouge.com. Il est aussi possible de le faire en envoyant un courriel à l’adresse beauce-etchemins@operationnezrouge.com ou en se rendant sur place les soirs de services, à compter de 20h.

L’escouade des dossards rouges sera de nouveau en services du 19 au 21 décembre.

Pour être raccompagné après une soirée arrosée, il suffit de composer le 418 227-0808 si vous êtes dans les MRC Beauce-Sartigan ou Robert-Cliche, le 418 387-6444 pour les résidents de la MRC Nouvelle-Beauce ou le 418 625-3000 pour les gens de la MRC des Etchemins.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des