La MRC de La Nouvelle-Beauce entrevoit un retour à Sainte-Marie

La MRC de La Nouvelle-Beauce entrevoit un retour à Sainte-Marie
Le nouveau centre administratif de la MRC sera construit sur ce terrain vacant du boulevard Vachon. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

MUNICIPALITÉ. > Exilée à Vallée-Jonction depuis l’inondation du printemps dernier, la MRC de La Nouvelle-Beauce projette de construire un tout nouveau centre administratif à Sainte-Marie.

Des décisions en ce sens ont été prises lors de la séance ordinaire du 27 novembre dernier. Tout d’abord, le préfet Gaétan Vachon a annoncé que la MRC fera l’acquisition d’un terrain de 50 000 pieds carrés au 250, boulevard Vachon Nord.

Le terrain vacant est situé à la gauche de la Clinique vétérinaire Sainte-Marie. Le coût d’acquisition est de 875 000$ qui, avec les taxes, se chiffrera à 1 006 468$.

Les maires ont ensuite autorisé un appel d’offres public pour engager des professionnels qui travailleront sur le dossier.

Un règlement d’emprunt de l’ordre de 3,89 millions $ sera adopté à une séance subséquente pour la réalisation de la construction. Du même souffle, des demandes de subventions seront faites au programme Réfection et construction des infrastructures municipales et Municipalité amie des aînés.

«Il est encore trop tôt pour fixer un échéancier pour ce qui est du début et la fin des travaux. Nous devrons tout d’abord discuter avec certains partenaires pour connaître leurs intentions d’occuper ou non des espaces dans le bâtiment. Ce sera une fois qu’on aura bien cerné les besoins que nous pourrons faire réaliser les plans et les devis», a indiqué M. Vachon.

L’ancien centre administratif

Pour ce qui est de l’ancien centre administratif de la rue Notre-Dame, qui a été lourdement affecté par l’inondation d’avril dernier, aucune décision n’a été prise pour le moment en ce qui concerne son avenir.

«Nous avons encore des discussions à venir avec la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin qui est copropriétaire de l’immeuble, a précisé M. Vachon. Nous devrions prendre une décision finale lors de la séance de décembre de la MRC».

Mais pour le préfet, l’hypothèse d’une démolition complète reste la plus probable.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des