La MRC de La Nouvelle-Beauce adopte son budget 2020

La MRC de La Nouvelle-Beauce adopte son budget 2020
Le préfet Gaétan Vachon a présenté le budget aux maires de la MRC. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

MUNICIPALITÉS. > Le conseil des maires de la MRC de La Nouvelle-Beauce a approuvé, le 27 novembre, un budget de 14,9 M$, teinté par les inondations d’avril dernier.

«Pour nous, le budget 2020 revêt un caractère particulier. Avec tous les événements survenus en 2019 pour la MRC, des projets qui ne faisaient même pas partie de nos réflexions se sont pointés le bout du nez et ont eu une influence directe sur les chiffres du budget», a indiqué le préfet Gaétan Vachon.

Ainsi, après des déménagements d’urgence de la MRC et du bureau de la SAAQ, il faut maintenant prévoir la construction d’un nouveau centre administratif.

Dépenses

Les dépenses de fonctionnement, qui ne tiennent pas compte des investissements, du remboursement de la dette et des affectations, s’élèvent à tout près de 9 M$, en augmentation de 1,26 M$ par rapport à l’année 2019.

Cette variation est principalement due au transfert complet des activités de Transport collectif de Beauce (610 000$) qui ne subira pas d’augmentation per capita.

Les services d’environnement absorbent une bonne partie de l’accroissement des coûts, soit la signature de nouveaux contrats de cinq ans pour l’exploitation de l’écocentre régional (330 000$) et de la collecte sélective (270 000$), auxquels s’ajoute l’adhésion de Saint-Lambert à la vidange des boues de fosses septiques (130 000$).

Finalement, l’embauche de deux nouveaux membres du personnel complète les justifications des augmentations.

Investissements

Le budget total d’investissement pour l’année 2020 est de 4,53 M$.

Deux projets principaux s’accaparent de la presque totalité du montant, soit la construction du futur centre administratif (2,32 M$, soit 75% du projet) et les travaux de construction de cellules d’enfouissement au Centre régional gestion des déchets (2,0 M$).

Revenus

En ce qui concerne les recettes, la quote-part des municipalités sera en hausse de 153 487$ (+4,7%). Les transferts gouvernementaux seront en hausse de 1,58 M$ provenant principalement du Fonds de développement du territoire.

À cela, il faut ajouter les règlements d’emprunt qui atteindront 3,16 M$.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des