Le Centre médical est en bonne santé

Le Centre médical est en bonne santé
Le président du Centre médical de La Nouvelle-Beauce, Réal Turgeon. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

SANTÉ. > Le Centre médical de La Nouvelle-Beauce (CMNB)a tenu son assemblée générale annuelle à Sainte-Hénédine, le mardi 12 novembre.

Sur le plan médical, le CMNB ainsi que les quatre cliniques de proximité (Vallée-Jonction, Frampton, Saint-Bernard et Saint-Isidore) ont effectué 65 456 consultations, avec ou sans rendez-vous, soit une diminution d’environ 10% sur l’année précédente. On explique cette baisse principalement par les congés parentaux qui ont affecté le nombre de plages horaires disponibles.

Deux nouveaux médecins se sont joints au groupe, soit les Dres Laurie Carignan et Catherine Néron, ce qui porte leur nombre à 23. Rappelons qu’à la création du CMNB, ce nombre était de 15. De plus l’équipe ne cesse de croître avec l’ajout de ressources spécialisées, dont des «super infirmières».

Le Dr Yvan Mathieu, du GMF Nouvelle-Beauce.

En 2020, le CMNB pourra ajouter deux nouveaux médecins, dont un retour en région. «Si vous entendez parler d’un médecin originaire de la région et qui manifesterait le désir de venir pratiquer chez nous, faites-le-nous savoir», a indiqué Réal Turgeon, président du CMNB.

Actuellement, un peu plus de 2600 personnes sont à la recherche d’un médecin de famille en Nouvelle-Beauce. «Dont plusieurs ont toujours leur médecin de famille qui prendra leur retraite sous peu. Notre objectif est de baisser ce nombre à 1000 avant la fin de l’année 2020», a signifié le Dr Yvan Mathieu, responsable du Groupe de médecine familiale Nouvelle-Beauce.

Rendez-vous sur Internet

Afin de moderniser l’offre de service, il est maintenant possible de prendre rendez-vous avec votre médecin de famille sur le site Internet du CMNB.

L’accès au sans rendez-vous est également disponible dès 7h chaque matin, pour 30% des plages horaires. Bien entendu, la ligne téléphonique demeure tous les jours dès 7h30.

Également, en juin 2019, le Centre a adhéré au Programme fédéral de santé intérimaire pour les immigrants qui permet d’agir comme fournisseur de services pour les immigrants en attente de résidence. Tous les coûts sont remboursés par la Croix Bleue qui est l’assureur reconnu par Santé Canada, pour les personnes qui ne sont pas admissibles à un régime provincial d’assurance-maladie.

Rapport financier

Selon la comptable sur place pour présenter le rapport financier du CMNB, «l’organisme jouit d’une bonne situation financière».

Pour l’année se terminant le 31 août 2019, les revenus ont été de 810 112$ et les dépenses de 852 185$, pour un déficit de 42 073$. À cela s’ajoute la contribution annuelle de 300 000$ versée par les municipalités pour le paiement de la dette qui se fixe maintenant à 900 000$. «Il en coûte 9,79$ par citoyen pour rembourser la dette, soit plusieurs dizaines de fois moins cher que ce qu’il doit payer pour avoir les services de la Sûreté du Québec», a imagé M. Turgeon.

Comme l’a indiqué une personne présente, le déficit d’opération de cette année (42 073$) correspond à peu près aux intérêts de la dette (44 000$), ce qui laisse supposer que le CMNB fera ses frais une fois la dette disparue.

À noter que l’an prochain, les données du CMNB et du GMF seront fusionnées dans un seul rapport financier. Cette procédure permettra des économies d’échelle dans le traitement de la paie et les remboursements de taxes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des