Bourreau de la Beauce: la Cour d’appel maintient la peine de 23 ans de pénitencier

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Bourreau de la Beauce: la Cour d’appel maintient la peine de 23 ans de pénitencier
(Photo : Beauce Média - Archives)

JUSTICE. La Cour d’appel du Québec a confirmé la peine imposée à celui que l’on surnomme le Bourreau de la Beauce le 2 novembre dernier.

Selon ce que le Journal de Québec rapporte, il n’a fallu que quelques minutes pour que les trois juges rendent leur décision. Ils ont estimé que le juge de première instance, René de la Sablonnière, n’a pas commis d’erreur dans sa décision.

Le sexagénaire avait été condamné à 23 ans de pénitencier. Il avait été reconnu coupable de 47 chefs d’accusation, dont agressions sexuelles, menaces de mort et voies de fait armées sur 13 victimes, dont ses enfants.

Rappelons que l’homme ne peut être nommé en raison d’une ordonnance de non publication afin de protéger les victimes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des