La CSBE demande de nouvelles écoles à Sainte-Marie et Saint-René

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
La CSBE demande de nouvelles écoles à Sainte-Marie et Saint-René
La CSBE demande que l'école Maribel soit démolie et reconstruite hors de la zone inondable. (Photo : Beauce Média - Archives)

Les commissaires de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin ont déposé deux demandes afin de faire construire deux nouvelles écoles, à Sainte-Marie et Saint-René.

Le conseil des commissaires attend toujours la réponse du ministère de l’Éducation à sa demande formulée l’an dernier de construire une nouvelle école à Sainte-Marie puisque toutes les écoles sont pleines. Le coût estimé de la nouvelle école de 14 classes est de 13 427 953 $.

À cela s’ajoute la demande de démolition et de reconstruction de l’école Maribel abritant 21 classes, déposée par les commissaires lors du conseil du 22 octobre. L’objectif de cette demande est de sortir l’école de la zone inondable. Le projet serait de 18 598 814 $.

Considérant l’augmentation de la clientèle dans le secteur de Saint-René, le conseil des commissaires a également déposé une demande de construction d’une nouvelle école de 14 classes dont le coût est estimé à 12 599 729 $. Rappelons que l’an dernier, la CSBE avait fait la demande d’agrandir l’école de Saint-Martin où vont les élèves de Saint-René. Cette demande est plutôt remplacée par celle pour une nouvelle construction. D’ailleurs, l’école Grande-Coudée de Saint-Martin organise déjà un service de garde à Saint-René en réponse aux demandes des parents qui se font toujours plus nombreux dans ce secteur.

La CSBE a par ailleurs demandé la démolition et la reconstruction du Centre administratif des ressources technologiques et matérielles de Sainte-Marie, durement affecté par les inondations. L’objectif est toujours de le sortir de la zone inondable. Ce bâtiment coûterait 3 996 661 $ à reconstruire. De plus, la CSBE a entériné une résolution pour signifier son intérêt à continuer d’être copropriétaire d’un bâtiment avec la MRC de la Nouvelle-Beauce.

Consultation publique

Après un sondage auprès des familles de Sainte-Marie, il ressort que 73 % des familles aimeraient que soit revue la répartition des élèves dans les trois écoles primaires de Sainte-Marie. Pour répondre au souhait de la population, la CSBE ira en consultation publique.

Il y aura une rencontre d’information pour les écoles l’Éveil, Maribel et Monseigneur-Feuiltault le 18 novembre prochain à la salle Méchatigan. Quant aux assemblées publiques de consultation, elles auront lieu le 9 décembre à la salle Méchatigan pour l’école l’Éveil et le 11 décembre, toujours à la salle Méchatigan pour les écoles Maribel et Monseigneur-Feuiltault. L’heure des rencontres est à déterminer. Des annonces seront publiées dans les journaux prochainement ainsi que sur le site web de la CSBE.

Finalement, la commissaire parent, Monique Roy, a démissionné de son poste puisqu’elle a été nommée comme commissaire régulier, le tout sous les recommandations du comité de parents. Mme Roy remplace Pier-Luc Hins qui avait démissionné récemment.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des