La Nouvelle-Beauce prête pour Hollywood?

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
La Nouvelle-Beauce prête pour Hollywood?
Le Bureau du cinéma et de la télévision de la Chaudière-Appalaches espère attirer différentes productions dans la région en 2020 ou 2021. (Photo : libre de droits - montage)

CINÉMA. Le Bureau du cinéma et de la télévision de la Chaudière-Appalaches (BCTCA), dont le mandat est de faire le lien entre les producteurs et les ressources du milieu, travaille actuellement à la préparation un guide afin que des productions nationales et internationales s’intéressent à notre coin de pays.

« La première étape est de faire le tour afin de montrer ce qu’on a de plus beau à offrir », a prononcé Daniel Ferland, directeur général du BCTCA. Ainsi, une tournée de repérage sera réalisée au cours de l’automne ou à l’hiver, dans le but de trouver une cinquantaine d’endroits accessibles dans un rayon de 40 kilomètres (montagnes, rivières, maisons ancestrales, érablières…).

Outre La Nouvelle-Beauce, il est à noter que le BCTCA a aussi approché les régions de Lévis et de Bellechasse. Toutefois, La Nouvelle-Beauce a été la première à embarquer dans le projet, en accordant récemment une aide financière dont le montant est tenu secret par M. Ferland. Aucune autre réponse n’a été confirmée à cette heure, hormis un traiteur, dont le nom est également gardé par le directeur général, qui serait intéressé à fournir les repas aux visiteurs du septième art. Daniel Ferland explique ces silences par le fait qu’il souhaite que la population ne s’enflamme pas trop rapidement, car il n’y a rien de concret sur les tablettes pour le moment.

« On veut simplement être prêt lorsque l’occasion se présentera. […] On vise une production en 2020 ou 2021 », a-t-il avancé, en laissant entendre que différents projets, petits et gros, seraient dans la mire de l’organisation. À suivre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des