Un peu de chaleur avant le retour de la fraîcheur automnale

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Un peu de chaleur avant le retour de la fraîcheur automnale
Les feuilles commencent déjà à montrer de nouvelles couleurs. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

La saison estivale a été courte et chaude en Beauce, Bellechasse et dans les Etchemins. Au début septembre, la transition de la chaleur au froid a toutefois été drastique dans certains secteurs.

«Le mois de juillet a mis fin à une séquence de neuf mois consécutifs avec des températures sous les normales. Beaucoup de gens rêvent à un prolongement de l’été, mais la version 2019 de l’automne risque de décevoir plus d’une personne», dit André Monette, chef de service de la météorologie à MétéoMédia.

Au moment d’écrire ces lignes, aucun gel au sol n’avait été enregistré dans les régions couvertes par le journal. Cependant, le mercure se trouvait d’un à trois degrés sous la moyenne maximale automnale de 19 degrés en septembre. Celle-ci est de 12 degrés en octobre et 5 en novembre.

«Un dôme d’air froid, au nord du Canada, a traversé la baie d’Hudson et atteint le Québec. Votre région profitera d’un peu de chaleur à cause des eaux chaudes de la côte est américaine, mais des systèmes dépressionnaires amèneront du froid dès la mi-octobre», mentionne André Monette.

Par la bande, les épisodes d’été des Indiens seront moins nombreux et intenses. L’expression qualifie une période de beau temps survenant après le premier gel d’automne.

De la neige en octobre ?

Il faudra bientôt poser nos pneus d’hiver.

Au niveau des précipitations, les résidents de la Beauce, Bellechasse et des Etchemins doivent s’attendre à un automne dans les normales saisonnières.

Sous forme de pluie, elles sont de 89 millimètres en septembre, 93 en octobre et 62 en novembre. Durant l’automne, la région reçoit normalement deux centimètres de neige en octobre et 19 en novembre.

L’an dernier, en novembre 2018, 37 centimètres de neige étaient tombés sur la région. Cette fois, le temps neigeux pourrait nous surprendre avant l’Halloween, sans tomber dans l’exagération.

«Les secteurs plus montagneux pourraient recevoir de la neige dès la fin octobre. Pour les personnes vivant dans les vallées, ce sera en novembre», ajoute André Monette.

Selon lui, ces signes sont propices à l’annonce d’un hiver froid très neigeux, encore plus que le précédent. Il faudra attendre au début décembre pour connaître l’aperçu météo hivernal de MétéoMédia.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des