Week-end parfait pour la tir de camions

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Week-end parfait pour la tir de camions
Une soixantaine de camionneurs a pris le départ de la compétition. (Photo : Jason Quirion)

SAINT-JOSEPH. La réussite de la 16e édition de la Compétition de tir et d’accélération de camions, tenue les 31 août et 1er septembre derniers sur la rue Sainte-Christine à Saint-Joseph-de-Beauce, a été sans équivoque. Sûrement la meilleure en ce qui a trait à la qualité du spectacle, selon l’organisateur Benoît Gagné.

(Photo: Jason Quirion)

« C’est la plus belle année de courses à date. On s’améliore tous les ans! […] Tout a bien été, c’était une belle fin de semaine. Nous avions de nouveaux coureurs de l’Ontario et ils sont venus brouiller les cartes, les autres ne s’attendaient pas à ça. Ça a fait un maudit show! », a en effet prononcé M. Gagné.

Plus particulièrement, il note la participation d’une soixantaine de compétiteurs et au moins 25 000 spectateurs. De plus, il a souligné la présence de gens venus de partout (même de l’Australie!), l’excellent déroulement de la parade de camions, de même que la rapidité avec laquelle son équipe a ramassé le site après les courses.

Quant à la compétition de tir au poignet du dimanche, plusieurs centaines de personnes ont participé ou assisté à l’activité, tout en écoutant les trucs et conseils de Christian Gilbert, classé 4e au Canada. « Ça a fini tard, il y avait plus de monde que je pensais! », est-il satisfait.

Légère ombre au tableau, même si les festivaliers ont été autant sinon plus nombreux qu’à l’habitude, ceux-ci ont consommé entre 600 et 700 caisses de bières en moins. Résultat: les profits du festival ont diminué d’environ 15 000 $. « On n’est quand même pas pire, mais ça paraît », a-t-il appuyé.

M. Gagné tient finalement à remercier toutes les personnes qui ont été impliquées de près ou de loin avec l’événement, dont les bénévoles, les commanditaires, la Ville de Saint-Joseph et la Commission Scolaire de la Beauce-Etchemin.

« Je suis en train de négocier avec d’autres coureurs américains. Eux autres, ils marchent! Ça va être encore meilleur l’an prochain, j’ai déjà hâte! », est animé Benoît Gagné.

L’organisateur Benoît Gagné. (Photo: Jason Quirion)
Les animateurs Jason Quirion et Dany Deschênes, en compagnie d’une mère et de son fils venus spécialement de l’Australie pour assister aux compétitions. (Photo: Jason Quirion)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des