Le pickleball à la conquête de Sainte-Marie

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Le pickleball à la conquête de Sainte-Marie
Éric Couture et René Simard. (Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe)

SAINTE-MARIE. Parti d’une poignée de joueurs il y a à peine un an, le pickelball compte aujourd’hui une soixantaine d’adeptes à Sainte-Marie, et ce nombre ne cesse d’augmenter. C’est ce qu’il a été possible de constater le mercredi 14 août dernier, lors d’une activité de présentation tenue sur les terrains de tennis de la ville.

L’initiative est celle de René Simard, qui jouait à ce sport voisin du tennis et du ping-pong depuis deux ans en Floride. Désireux d’y jouer également dans sa ville, en mars 2018, il a cherché et reçu l’appui du club de l’âge d’or (dont il est membre) et de la Ville de Sainte-Marie.

Très brièvement, avec l’aide de raquettes, les équipes s’envoient une balle perforée au-dessus d’un filet, lequel est un peu plus bas qu’un filet de tennis. Le terrain est quant à lui deux fois plus petit.

« C’est un sport cardio accessible à tous. Un enfant de 10 ans peut jouer avec une personne de 90 ans. Ce n’est pas dangereux. […] Nous avons plusieurs plages horaires et nous sommes capables d’en avoir encore plus. Nous fournissons la formation et l’équipement et ça ne coûte rien, sauf lorsqu’on se partage les frais pour louer un espace au Centre Caztel », a-t-il expliqué pour convaincre les curieux.

« Le sport est de plus en plus populaire. Depuis cinq ans au Québec, ça monte en flèche. Je savais que ça s’en venait, mais je ne pensais pas que ça arriverait aussi vite! », a affirmé pour sa part Éric Couture, régisseur des programmes au Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire.

À l’avis de M. Couture, le projet démontre parfaitement que la Ville de Sainte-Marie est à l’écoute des initiatives citoyennes. « On veut que Sainte-Marie bouge, et c’est le fun d’offrir des activités que les gens de toutes formes physiques confondues peuvent pratiquer », dit-il, heureux que la nouvelle offre vienne maximiser l’utilisation des infrastructures mariveraines.

Pour obtenir davantage d’informations ou pour essayer ce sport, visitez la page du groupe « Pickleball à Sainte-Marie » sur Facebook.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des