Sainte-Marie : place aux pelles mécaniques

Sainte-Marie : place aux pelles mécaniques
(Photo : Beauce Média - André Boutin)

DÉMOLITION. > La Ville de Sainte-Marie ressemble de plus en plus à un gruyère au fur et à mesure que des trous remplacent les maisons démolies.

Le retour après les vacances de la construction, lundi, a marqué le début de la fin pour de nombreuses résidences à Sainte-Marie. Les pelles mécaniques se faisaient entendre un peu partout dans les rues du centre-ville alors qu’ils éventraient les immeubles.

«On ne peut rien faire contre les inondations», nous a indiqué Réjean Lavoie qui regardait partir en innombrables morceaux de bois sa maison de la rue des Berges, une résidence qui a plus de 70 ans.

À l’heure actuelle, dix-huit maisons ont reçu leur permis de démolition et des dizaines d’autres pourraient s’ajouter au cours des prochaines semaines, des prochains mois.

Certaines artères, comme les avenues Chassé et Saint-Patrice, seront en bonne partie rayés de la carte.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Kathleen Lessard Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Kathleen Lessard
Invité
Kathleen Lessard

C’est tellement dommage inconcevable de
Détruire des centaines de maisons encore jolies l’image que ça donnera une ville fantôme et hantée des pertes économiques majeures (etc) c’est comme une gifler dans le visage sans ménagement je suis triste Ste-Marie ont vient briser notre Centre-Ville je suis en désaccord avec l’ idée de démolir de belles rues ont aurait pu trouver d’autres moyens que de briser les liens qui nous unissait ici tout le monde se connaissait se côtoyait maintenant voici ce que l’ image du Centre-Ville sera tout partira en poussière que sera l’ avenir maintenant