La SQ surveille les plans d’eau pour les capacités affaiblies

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
La SQ surveille les plans d’eau pour les capacités affaiblies
(Photo : Gracieuseté)

Du 2 au 4 août, la Sûreté du Québec participera à la campagne de sensibilisation Alcool Zéro, en collaboration avec l’Association maritime du Québec (AMQ) et le Conseil canadien de la sécurité nautique (CCSN).

Des agents effectueront des opérations sur les plans d’eau, ceci afin de déceler la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue chez les conducteurs.

La consommation d’alcool et de drogue comporte des risques pour les passagers du bateau. Elle peut engendrer des distractions pour les conducteurs d’embarcations nautiques, ainsi que des noyades. Le soleil, le vent et les mouvements d’une embarcation peuvent accroître les effets de l’alcool et des drogues sur l’eau.

Au Québec, il n’est pas interdit de consommer à bord d’une embarcation, même s’il s’agit d’un bateau à moteur. Toutefois, les conducteurs consommant de l’alcool ou des drogues augmentent considérablement les risques d’incidents nautiques.

Ces derniers s’exposent également aux sanctions prévues par le Code criminel. Celles-ci comprennent une amende, un casier judiciaire, une interdiction de conduire et une peine d’emprisonnement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des