Pas de chasse à l’orignal femelle et aux veaux cet automne

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Pas de chasse à l’orignal femelle et aux veaux cet automne
Les orignaux femelles adultes seront protégées dans les zones 3 et 4. (Photo : Gracieuseté - Zec Jaro)

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) apporte des changements aux règles de chasse à l’orignal dans les zones 3 et 4, situées en Chaudière-Appalaches et dans l’Estrie.

Les cheptels de ces deux zones, séparées en longueur par la route 173, nécessitent une protection des femelles et veaux afin d’accroître leur productivité. Normalement, leur chasse est permise durant les années impaires, comme en 2019.

Le MFFP confirme ainsi que la chasse automnale des femelles orignal adultes (âgées de plus d’un an) et de leurs veaux sera interdite dans la zone 3. Les veaux de l’orignal deviennent protégés au sein de la zone 4, les femmes adultes l’étant déjà depuis 2013.

Dans ces deux zones, les chasseurs seront autorisés à tuer seulement les animaux dont les bois mesurent au moins dix centimètres. Le MFFP est certain que ces nouvelles modalités assureront la pérennité des cheptels d’orignaux au sud du Québec, par un suivi rigoureux de leur évolution au cours des prochaines années.

Les citoyens sont invités à signaler tout acte de braconnage, ou geste contre le patrimoine faunique et ses habitats, à SOS Braconnage au 1 800 463-2191. Le signalement peut être fait en ligne.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des