La vérité finit toujours par triompher

Photo de André Boutin
Par André Boutin
La vérité finit toujours par triompher
(Photo : Beauce Média - André Boutin)

THÉÂTRE. > Mentir à ses parents, ce n’est pas bien. Et cela peut, parfois, vous mettre dans de beaux draps. C’est ce qu’on découvre dans la comédie «À frais virés» présentée au Théâtre de l’Hôtel de Ville de Saint-Joseph.

Nancy et Gaétan vivent ensemble en cachette de leur parent. La mère de Gaétan, Aurélie, croit qu’il deviendra prêtre et qu’il reste avec une religieuse; quant au père de Nancy, Paul-Henri, il est convaincu qu’elle partage l’appartement avec une autre fille et qu’elle étudie en médecine, alors qu’en réalité elle suit des cours pour devenir policière, un métier que son père déteste.

La table est donc mise pour créer des situations loufoques, d’autant plus que père et mère décident de se présenter le même jour à l’appartement des jeunes tourtereaux. Il faut réagir vite! Nancy se déguisera en sœur religieuse et Gaétan en Natacha. L’important, c’est que père et mère ne se voient pas! Et pour compliquer la situation, un technicien d’Hydro-Québec viendra se mêler à la partie et sera complètement séquestré par le couple.

La mise en scène de Sébastien Hamel, qui joue aussi le technicien volubile, est dynamique. Elle exige de nombreux déplacements, de portes qui claquent et de changements de costumes de la part des comédiens.

Outre Sébastien Hamel, les comédiens sont Marie-Andrée Proulx (Nancy), Charles-Éric Rodrigue (Gaétan), Danie Buteau (Aurélie) et Pierre Boucher (Paul-Henri).

La pièce est présentée les vendredi et samedi soir jusqu’au 13 juillet.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Nycol Lamoureux Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Nycol Lamoureux
Invité
Nycol Lamoureux

Comment vous rejoindre pour les billets pour la pièce de théâtre ?