Des ventes de 185 millions de livres en 2024 ?

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Des ventes de 185 millions de livres en 2024 ?
(Photo : Gracieuseté - Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ))

Le sirop d’érable québécois est présentement exporté dans une soixantaine de pays. Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) visent des ventes de 185 millions de livres dans un horizon de cinq ans. En incluant la dernière production et le sirop dans la réserve stratégique, le Québec possède près de 250 millions de livres de sirop d’érable.

À lire aussi : Les érables ont coulé par milliers pour un nouveau record

«La production augmente chaque année et les ventes sont en croissance. Ce sont des prévisions réalistes, surtout avec le développement technologique en acériculture», soutient Hélène Normandin, directrice des communications pour les PAPQ.

La réserve stratégique pallie les impacts importants apportés par une fluctuation annuelle de la production sur la baisse ou la hausse des prix du sirop. «Il faut quand même se rappeler qu’il y a jamais deux saisons pareilles», d’ajouter Mme Normandin.

Le Québec produit 72 % du sirop d’érable sur la planète. Une somme de 14 M$ a été investie jusqu’ici dans des projets de recherche pour approfondir nos connaissances sur l’érable (scienceerable.ca).

Récolte de sirop d’érable au Québec (millions de livres)

58,8 : 2008

109,4 : 2009

88,1 : 2010

101,9 : 2011

96,1 : 2012

120,3 : 2013

113,7 : 2014

107,2 : 2015

148,2 : 2016

152,2 : 2017

118,1 : 2018

159,4 : 2019

*  Source : PPAQ

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire aussi : Des ventes de 185 millions de livres en 2024 ? […]