Hausse globale du taux d’accidentés en Chaudière-Appalaches

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Hausse globale du taux d’accidentés en Chaudière-Appalaches
Le nombre d’accidents mortels est demeuré stable en 2018. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Seulement quatre des dix-sept régions administratives au Québec ont connu une augmentation du taux des accidentés en 2018, comparé à l’année précédente.

En Chaudière-Appalaches, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a répertorié 2053 accidentés. Cette hausse de 1,9 % contraste avec la moyenne provinciale, en baisse de 4,6 %.

Notre région est dépassée par le Saguenay-Lac-Saint-Jean (13,7 %) et l’Abitibi-Témiscamingue (2,9 %), mais fait moins bonne figure que la Capitale-Nationale (1,5 %).

En 2018, 30 personnes sont décédées dans un accident en Chaudière-Appalaches. Cette donnée est similaire à 2017.

Toutefois, le nombre de blessés graves a chuté de 22,4 %, passant de 121 à 94 individus. À l’opposé, la quantité de blessés légers a grimpé de 1864 à 1929 personnes (3,5 %).

Québec

Pour l’ensemble de la province, le nombre d’accidentés global est passé de 37 233 à 35 519 individus, soit une diminution de trois décès, 68 blessés graves et 1 652 blessés légers.

Selon la SAAQ, cette amélioration est remarquable considérant que le risque d’accident s’est accru de plus de 1%, en raison de l’augmentation du nombre de véhicules en circulation et de titulaires de permis.

«La SAAQ s’est dotée d’outils interactifs de sensibilisation afin de rejoindre ses clients directement sur le terrain. Deux groupes de travail ont été mis sur pied, l’un sur la sécurité des piétons et l’autre sur les motocyclistes. Ils proposeront des actions concrètes dès cette année. Je suis convaincue que les modifications au Code de la sécurité routière, adoptées l’an dernier, donneront des résultats dans un avenir rapproché», affirme Nathalie Tremblay, présidente et chef de la direction de la SAAQ.

Saviez-vous que…  

  • Le non-port de la ceinture de sécurité était en cause chez 35,5 % des 15 à 24 ans décédés dans un accident en 2018.
  • Dans cette même tranche d’âge, les accidents surviennent principalement la fin de semaine, l’été ou l’automne.
  • Pour 63,1 % des cyclistes accidentés, la collision avec un véhicule routier s’est produite à une intersection.
  • La distraction, la vitesse et le fait de ne pas céder le passage sont les principales causes d’accidents chez les motocyclistes.
  • Au niveau des piétons, près d’un tiers des accidents surviennent entre 16 h et 19 h.
  • Dans 38 % des cas, chez les accidentés de 75 ans et plus, les personnes décédées étaient des piétons.

Totaux des accidentés par région administrative

Région 2017 2018 Variation %
Saguenay-Lac-Saint-Jean 1156 1314 13,7 %
Abitibi-Témiscamingue 728 749 2,9 %
Chaudière-Appalaches 2015 2053 1,9 %
Capitale- Nationale 2674 2713 1,5 %
Laval 1949 1895 – 2,8 %
Estrie 1360 1316 – 3,2 %
Montérégie 7500 7225 – 3,7 %
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 560 539 – 3,8 %
Mauricie 1633 1571 – 3,8 %
Montréal 7327 7045 – 3,8 %
Lanaudière 2586 2355 – 8,9 %
Laurentides 3069 2778 – 9,5 %
Centre-du-Québec 1503 1350 – 10,2 %
Bas-Saint-Laurent 1125 976 – 13,2 %
Outaouais 1455 1176 – 19,2 %
Côte-Nord 422 330 – 21,8 %
Nord-du-Québec 171 125 – 26,9 %
Province 37 233 35 510 – 4,6 %

* Source : SAAQ

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des