Défi HUMA Leucan: France Allard de retour de Compostelle

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Défi HUMA Leucan: France Allard de retour de Compostelle
France Allard est sortie grandi de son expérience. (Photo : gracieuseté)

CHARITÉ. France Allard de Saint-Bernard a participé récemment au Défi HUMA Leucan, qui consiste à marcher sur le chemin de Compostelle afin de venir en aide aux enfants atteints de cancer et leur famille. Maintenant revenue de voyage, elle raconte son histoire.

Mme Allard a relevé le défi du 6 au 18 avril dernier après toute une année de préparation. Son chemin a débuté au Portugal pour se terminer en Espagne, 200 km plus loin.

France Allard. (Photo Christyna Mérette Photographe)

« Dans un magnifique décor, nous avons monté dans le froid et la neige jusqu’au sommet de Cebreiro. La tempête de vent et la pluie interminable nous ont portés à Triacastela, mais nous avons aussi marché sous le soleil pour traverser d’autres magnifiques villages de pierre pour nous rendre à Portomarín. Nos pieds nous fessaient souffrir, mais ce n’était pas grave. Même si chaque pas était douloureux, on marchait et on était heureux d’être là », a-t-elle commenté.

Cette joie, elle l’explique par la chance qu’elle ressentait d’être en vie et en santé. « Certains participants ont vécu la maladie d’un enfant, d’autres ont même perdu un enfant ou ont connu un enfant malade. Peu importe la raison pour laquelle on participait, on se rendait compte que le principal dans la vie, c’est d’être en santé. Le matériel et tout le reste est secondaire », a-t-elle indiqué.

C’est ainsi que le groupe a continué d’avancer, à travers différents reliefs et paysages. « Nous avons traversé des montagnes, des champs de vignes, des forêts qui semblaient enchantées… et que dire de l’odeur de la forêt d’eucalyptus! Les kilomètres traversés jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle nous ont fait vivre de belles histoires. »

On se souviendra qu’afin d’y prendre part, France Allard avait dû s’engager à amasser 3000 $ pour la cause. Notamment grâce à la tenue d’une activité familiale à sa ferme au mois d’octobre, ce sont plutôt 7000 $ qu’elle avait réussi à remettre à Leucan. Il est à noter qu’au total, tous les participants au Défi HUMA ont amassé un record de 125 000 $.

Ensemble, tous les participants au Défi HUMA ont amassé un record de 125 000 $. (Photo gracieuseté)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des