Steven Blaney visite la Beauce… et son père!

Steven Blaney visite la Beauce… et son père!
Irving et Steven Blaney en pleine discussion. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

POLITIQUE. > Le mardi 16 avril, le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a sillonné les routes de la Beauce en compagnie du candidat conservateur Richard Lehoux.

Il en a profité pour rendre visite à son père Irving, résident du Château Sainte-Marie, entre la visite du Musée Marius Barbeau et celle du Cobaric.

M. Blaney père nous a rappelé la première campagne électorale de son fils, en 1998, alors qu’il se présentait sous la bannière de l’Action démocratique du Québec dans la circonscription de Beauce Nord. «Son équipe sur le terrain était composée de trois personnes : lui, moi et sa mère!», ce à quoi son fils a précisé que le budget total de la campagne tournait autour de 3000$.

«Mais cette première campagne a été une belle école pour apprendre le métier de politicien», a ajouté Steven Blaney. Il n’a pu s’empêcher par la suite de lancer une petite pointe à l’auteur de ces lignes, «Oui, je sais, je suis le seul candidat de l’ADQ-CAQ qui n’a pas gagné dans Beauce-Nord», faisant référence à un article à la suite de la victoire de Luc Provençal en octobre dernier.

Pénurie de main-d’œuvre

Le père et le fils, Irving et Steven Blaney, en compagnie de Richard Lehoux.

La tournée en Beauce a permis au député et au candidat de constater les problèmes de pénurie de main-d’œuvre dans la région. «Ce que nous prônons au Parti conservateur, c’est un allègement du Programme des travailleurs étrangers temporaires (TPET) pour augmenter le nombre de candidats. On pourrait, par exemple, regrouper les demandes de plusieurs employeurs pour hausser les arrivées et baisser les coûts», a indiqué M. Lehoux.

Pour ce qui est du troisième lien entre Lévis et Québec, on se doute que les avis ne sont pas exactement les mêmes entre Richard Lehoux et le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. «Mais nous en sommes venus à une entente. Je vais appuyer le prolongement de la 73 au-delà de la ville de Saint-Georges s’il appuie le troisième lien», a lancé Steven Blaney en riant.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Roger Pouliot Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Roger Pouliot
Invité
Roger Pouliot

on s ennuie de vous monsieur blaney