Dissolution de la Ligue canadienne de hockey féminin

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Dissolution de la Ligue canadienne de hockey féminin
Marie-Philip Poulin, capitaine, et Lisa-Marie Breton-Lebreux, entraîneuse adjointe, étaient membres des Canadiennes de Montréal. (Photo : Gracieuseté – Céline Gélinas)

Le bureau de direction de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) a annoncé que celle-ci cessera ses opérations le 1er mai prochain.

«Ce matin (31 mars), nous avons été informés de la disparition de la LCHF. Comme joueuses, nous ferons notre possible pour trouver une solution afin que ce ne soit pas notre dernière saison de hockey. Cependant, c’est dur de rester optimiste», a écrit Marie-Philip Poulin sur son compte Twitter.

Hockeyeuse de Beauceville, Poulin a joint les Canadiennes de Montréal en 2015. À ses trois saisons au sein du club, elle a mis la main sur le Angela James Bowl. Ce trophée récompense la meilleure pointeuse de la LCHF en saison régulière.

Capitaine des Canadiennes pendant deux saisons, Marie-Philip a remporté la Coupe Clarkson en 2017. Elle était absente de l’alignement en 2017-2018 à cause des Jeux olympiques d’hiver en Corée du Sud.

Marie-Philip Poulin est présentement en Finlande avec l’équipe nationale. Celle-ci prendra part au Championnat du monde de hockey féminin du 4 au 14 avril à Espoo, en Finlande.

Cofondatrice

Lisa-Marie Breton-Lebreux, de Saint-Zacharie, a cofondé la LCHF en 2007. Capitaine des Stars de Montréal entre 2007 et 2015, elle est ensuite nommée entraîneuse adjointe chez les Canadiennes (nouveau nom).

Comme joueuse, Lisa-Marie a participé à cinq conquêtes du championnat en saison régulière et gagné la Coupe Clarkson en 2009, 2011 et 2012.

Même si elle n’était plus sur le bureau de direction, elle martelait l’importance de verser un salaire aux joueuses, élément devenu réalité à partir de la saison 2017-2018.

«C’est une surprise totale (dissolution). La LCHF n’avait jamais eu autant de visibilité que cette saison. Le hockey féminin est en belle progression au Canada. J’espère qu’un nouveau projet sera mis en place», dit Lisa-Marie.

Courte réponse

Par voie de communiqué, la LCHF a remercié tous les partisans pour leurs encouragements envers leurs joueuses et équipes favorites.

«Mis en place à l’été 2018, la nouvelle direction, menée par la commissaire Jayna Hefford, a travaillé activement avec le personnel, les joueurs, les directeurs généraux, partenaires et commanditaires pour établir une bonne base de revenus, une saine gestion et du hockey de qualité sur la glace. Malheureusement, notre modèle d’affaires n’est plus viable économiquement», précise la ligue.

La LCHF comptait six équipes pour la campagne 2018-2019. Outre les Canadiennes, il y avait également l’Inferno de Calgary, le Thunder de Markham et les Furies de Toronto, ainsi que les Blades de Worcester (États-Unis) et les Vanke Rays de Shenzhen (Chine).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des