Maternelles quatre ans: il en coûterait près de 73 M$ pour la CSBE

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Maternelles quatre ans: il en coûterait près de 73 M$ pour la CSBE
Au total, quarante classes de maternelles seraient à construire à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemins. (Photo : Depositphotos)

Selon les données de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemins (CSBE), il en coûterait 72,9 M$ pour avoir des classes de maternelles pour les jeunes de quatre ans partout sur le territoire.

Le ministère de l’Éducation a demandé aux commissions scolaires de faire l’analyse et de déterminer les besoins en termes d’espace afin d’ajouter des classes pour les maternelles à quatre ans.

À la CSBE, il y aurait 16 écoles à agrandir d’un total de 40 nouvelles classes et deux écoles à construire. Une dernière école est en attente d’un financement pour une classe qui a déjà été construite en prévision de l’augmentation de la clientèle.

Les 73 M$ sont étalés sur quatre ans, dont la majorité des coûts est prévue pour l’an prochain, soit 32,9 M$. Ces montants sont demandés par le biais du Plan québécois sur les infrastructures. L’ajout de classes ne coûte pas la même chose pour chaque école, car les montants sont déterminés en fonction des bâtiments existants.

De gros projets

Parmi les projets les plus notables en 2019, il y a la demande pour la construction d’une nouvelle école à Scott au montant de 18,1 M$ pour un total de 21 classes. Rappelons que la demande est déjà en cours puisque l’école L’Accueil est trop petite et située en zone inondable.

Pour l’année 2020, l’agrandissement des écoles Sainte-Famille de Tring, l’Étincelle de Sainte-Marguerite, l’Aquarelle de Saint-Bernard, Jouvence de Sainte-Aurélie, Kennebec de Saint-Côme, Grande-Coudée de Saint-Martin et Sainte-Thérèse à Saint-Honoré seraient prévues. À cela s’ajoute la construction d’une nouvelle école de 14 classes à Sainte-Marie puisque les trois écoles actuelles sont pleines à craquer.

Les années 2021 et 2022 sont moins intenses en termes de construction de nouvelles classes. Seules quatre écoles chaque année sont agrandies pour des montants de près de 11,7 M$ et 9,9 M$.

Il y a tout de même 26 écoles où l’ajout des maternelles à quatre ans n’aura pas d’impact puisque des locaux sont encore disponibles. C’est cependant un casse-tête dans certaines autres où la CSBE devrait construire de deux à six classes supplémentaires. À Saint-Martin notamment, il y aurait six classes manquantes.

Maternelles ouvertes l’an prochain

La CSBE tiendra des rencontres avec les parents de certains secteurs afin de connaître l’intention des parents à envoyer leurs enfants à l’école dès quatre ans.

Les premières rencontres auront lieu le 2 avril à 18h30 à l’école l’Étincelle de Sainte-Marguerite ainsi qu’à l’école Sainte-Martine à Courcelles. Les mêmes rencontres auront lieu le 3 avril également à 18h30 à l’école l’Arc-en-Ciel de Saint-Camille et à l’école Sainte-Thérèse de Saint-Honoré. À l’école du Petit-Chercheur, les parents sont convoqués le 9 avril à 18h30 et finalement à l’école Sainte-Famille de Tring-Jonction le 17 avril à 18h30.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des