Tempête de février | Une aide financière gouvernementale pour 24 municipalités

Communiqué | Ministère de la Sécurité publique du Québec
Tempête de février | Une aide financière gouvernementale pour 24 municipalités
(Photo : Beauce Média - Archives)

TEMPÊTE. >  Le gouvernement du Québec annonce que 24 municipalités seront admissibles au Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents en raison d’une tempête hivernale survenue du 24 au 26 février 2019, dont une demi-douzaine dans notre région.

Le Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents vise à soutenir les municipalités, les citoyens et les entreprises qui ont été victimes d’un sinistre, ainsi que les organismes ayant fourni aide et assistance lors d’un sinistre.

Dans le cas des municipalités de notre région, l’aide pourra principalement servir à rembourser les frais entourant l’ouverture de centres d’hébergement en raison de la fermeture des routes à la circulation automobile.

Les municipalités visées sont Saint-Bernard, Saint-Isidore, Saint-Lambert, Sainte-Marie, Saint-Patrice et Tring-Jonction.

Ce programme constitue une aide de dernier recours, notamment pour réparer certains dommages aux résidences principales, aux entreprises et aux infrastructures municipales essentielles.

Il peut également servir à indemniser les municipalités pour les dépenses additionnelles aux dépenses courantes occasionnées par la mise en place de mesures de prévention temporaires, d’intervention ou de rétablissement.

« La sécurité des Québécois est une priorité pour notre gouvernement. Il est important que toutes les municipalités du Québec, ainsi que leurs citoyens, se sentent appuyés, quelle que soit la situation à laquelle ils doivent faire face. Je suis fière d’annoncer une aide financière pour ces municipalités, afin de les aider à rembourser les dépenses engagées. Grâce à leurs actions, ils ont pu assurer la sécurité de nombreux automobilistes», a indiqué Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des