De son côté, Ville Saint-Joseph appuie la démarche des chasseurs

Photo de André Boutin
Par André Boutin
De son côté, Ville Saint-Joseph appuie la démarche des chasseurs
Les chasseurs attendaient avec impatience la décision du conseil municipal. (Photo : Beauce Média – André Boutin)

MUNICIPAL.  > Après avoir pris en délibéré la demande des chasseurs transmise le mois dernier, la Ville de Saint-Joseph a rendu sa décision au sujet de la loi sur l’enregistrement des armes à feu, le lundi 11 mars lors de la séance ordinaire du conseil.

«Vous comprendrez qu’en tant que conseil municipal, nous ne pouvons au départ vous appuyer dans la décision de ne pas enregistrer vos armes, ce qui est actuellement un acte illégal puisque la loi vous y oblige», a précisé le maire Pierre Gilbert.

Cette mise en garde étant faite, le conseil de ville, par résolution, s’est déclaré solidaire avec les propriétaires d’armes à feu et demande au gouvernement de modifier ou d’annuler la présente loi qui, selon les élus, est rejetée par l’ensemble des propriétaires d’armes à feu, en particulier les chasseurs.

«Nous souhaitons qu’il y ait une reprise du dialogue dans ce dossier afin de permettre un règlement dont toutes les parties seraient d’accord. Par la suite, il faudrait bien diffuser l’information au sein de la population pour que le tout soit acceptable», a ajouté le maire.

La décision du conseil a été accueillie par une main d’applaudissement de la part de la dizaine de chasseurs présents dans la salle.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des