Centre médical de La Nouvelle-Beauce : une année de continuité

Photo de André Boutin
Par André Boutin
Centre médical de La Nouvelle-Beauce : une année de continuité
André Lavoie et Réal Turgeon, respectivement directeur général et président du Centre médical de La Nouvelle-Beauce.

SANTÉ.   > La sixième année d’opération du Centre médical de La Nouvelle-Beauce aura permis de poursuivre son évolution avec l’arrivée de nouveaux médecins et l’essor d’une équipe multidisciplinaire grandissante. C’est ce qui ressort de l’Assemblée générale annuelle tenue à Saints-Anges, le 21 novembre dernier.

«L’année 2017-2018 fût une année de progrès grâce à la précieuse collaboration des médecins, de tout le personnel et de nos partenaires, en particulier les municipalités avec qui nous avons convenu d’une nouvelle entente de cinq ans», a indiqué Réal Turgeon, président du conseil d’administration.

Le président a également pointé l’entente avec les médecins de Groupe de médecine familiale (GMF) et le renouvellement des baux de locations des locaux commerciaux. «Ces initiatives vont nous permettre d’atteindre notre objectif de rembourser notre emprunt principal, dont il reste environ 1,2 M$, d’être remboursé dans quatre ans».

L’équipe

L’équipe du GMF comprend 21 médecins de famille, deux médecins spécialistes à mi-temps (pneumologue et gynécologue), cinq infirmières cliniciennes, deux travailleuses sociales, un pharmacien, une kinésiologue et une nutritionniste à mi-temps, deux infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne.

Réal Turgeon est entouré, à droite, de Pauline Poulin adjointe administrative qui a pris une retraite bien méritée et, à gauche, d’Émilie Leblanc qui a pris la relève.

Le GMF a obtenu l’ajout de deux postes de médecins pour l’année 2019. Déjà, des rencontres ont eu lieu avec 16 résidents de deuxième année et certains se montrent intéressés à venir en Nouvelle-Beauce.

À noter que pour la dernière année, le Centre médical de Sainte-Marie et les cliniques Vallée-Jonction, Saint-Isidore, Frampton et Saint-Bernard ont répondu à 72 000 visites. De ce nombre, 10 035 ont été vus au service sans rendez-vous.

À noter également que 1634 personnes sans médecins de famille ont été acceptés au cours de la dernière année.

 

États financiers

Une nouvelle entente avec les municipalités établit à 300 000$ par année leur participation financière, et ce, pour une période de cinq ans. Cette contribution sera directement affectée à la dette à long terme qui sera ainsi effacée dans quatre ans.

Notons que cette quote-part équivaut à 9,79$ par citoyen, un taux qui sera stable jusqu’en 2022. Ce montant a toujours été à la baisse depuis 2013-2014. L’an dernier, par exemple, il était de 11,30$.

Pour l’année financière se terminant au 31 août 2018, le Centre médical de la Nouvelle-Beauce enregistrait des revenus de 764 103$ et des dépenses de 869 115$. Il résulte un déficit d’opération de 105 012$ qui, une fois l’amortissement et la subvention municipale appliqués (300 000$), laisse un surplus de 144 781$, qui est ajouté à l’actif net de la corporation qui s’établit maintenant à 684 956$.

Élections

Au terme de la période d’élections où cinq sièges étaient en jeu, tout le monde a été réélu sans opposition. Réal Turgeon, de Saint-Isidore, demeure président, assisté du vice-président Gaétan Vachon, de Sainte-Marie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des