Production porcine : Luc Provençal dénonce l’inaction du Parti libéral

Photo de André Boutin
Par André Boutin
Production porcine : Luc Provençal dénonce l’inaction du Parti libéral
Luc Provençal, candidat de la Coalition Avenir Québec dans Beauce-Nord.

ÉLECTIONS 2018.  > Dans une lettre ouverte transmise aux médias, le candidat de la Coalition Avenir Québec dans Beauce-Nord, Luc Provençal, indique que l’inaction libérale met en péril de nombreuses fermes de la Beauce.

Cette lettre fait suite à la demande des Éleveurs de porcs du Québec, le 4 septembre dernier, qui demandaient aux gouvernements québécois et canadien de prendre des mesures rapides et exceptionnelles pour aider les entreprises porcines à survivre dans la crise qu’ils traversent.

«Je veux signifier mon appui et ma solidarité aux éleveurs de porcs en ces temps économiquement difficiles, a indiqué le candidat caquiste. Je suis inquiet face à la situation que vivent les propriétaires de ces entreprises. […] Il est impératif d’agir rapidement. Je vous rappelle qu’en Beauce, nous dénombrons 571 éleveurs. Ce sont 3 614 emplois qui sont générés par la filière porcine. Les retombées économiques sont évaluées à 359 millions $.»

M. Provençal ajoute que «le gouvernement québécois a annoncé des mesures de 863 M$ en réponse à la guerre commerciale américaine, mais aucune mesure pour le secteur porcin, un des secteurs les plus touchés par ce conflit».

Il indique que la CAQ s’engage à travailler rapidement, si elle est élue, pour venir en aide aux éleveurs de porcs et trouver une solution équitable à long terme.

«Les éleveurs de porcs doivent pouvoir bénéficier d’un meilleur prix et les transformateurs doivent partager une part plus juste du risque», a conclu M. Provençal.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des