Il y a 25 ans, la maison devenait musée

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Il y a 25 ans, la maison devenait musée
Il faut visiter la Maison J.-A. Vachon au moins une fois!

TOURISME. Le centre d’interprétation de la Maison J.-A. Vachon, située au 383 de l’avenue Rose-Anna-Giroux à Sainte-Marie, a pris forme en juillet 1993. Depuis, ce morceau de patrimoine gagne le cœur d’un nombre grandissant de touristes, année après année.

« On y parle du commencement de la pâtisserie Vachon. Les gens aiment voir les débuts de la famille… Tout est d’origine », a soulevé Virginie Gosselin, directrice de la Maison J.-A. Vachon. À son avis, les artéfacts, photographies et diverses expositions du centre d’interprétation gagnent en moyenne 15 % de touristes supplémentaires tous les ans. « Nous avons aussi des produits locaux! », a-t-elle ajouté.

Ainsi, afin de souligner comme il se doit le 25e anniversaire de l’endroit, une grande fête familiale a eu lieu ce samedi. Notamment, des hot-dogs réinventés, des concours de dégustations et différentes animations attendaient les visiteurs.

Bien plus que 25 ans

En fait, la maison, qui a d’abord appartenu à un certain Cléophas Leblond, a été construite pour la première fois en 1902. Elle a ensuite été reconstruite en 1908 après un incendie, ainsi qu’en 1917 à la suite de pluies torrentielles et d’un embâcle de billots sur la rivière Chaudière.

La propriété est devenue celle de Rose-Anna Giroux et Joseph-Arcade Vachon en 1923. Ce dernier a rendu l’âme en 1938. Deux ans plus tard, Rose-Anna Giroux a vendu la maison et la boulangerie à Joseph Cliche, avant de rejoindre son époux en 1948.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des