Le budget de la CSBE augmente de 11,7 M$

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Le budget de la CSBE augmente de 11,7 M$
Patrick Beaudoin est en compagnie de Charles-Henri Lecours et de Normand Lessard.

ÉDUCATION.  > Le budget de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) est en hausse de 5,6 % soit un peu plus de 11,7 M$ par rapport aux résultats réels de l’année 2016-2017.

Les prévisions budgétaires de la CSBE ne sont qu’une estimation de la situation puisque certaines règles budgétaires et certains montants ne sont toujours pas entrés. Cependant, selon le directeur du Service des finances, Patrick Beaudoin, cela donne un assez bon portrait de la situation pour la prochaine année scolaire.

Le budget total est de 222 669 696 $ par rapport à 210,9 M$ en 2016-2017. La comparaison ne se fait pas par rapport à cette année (2017-2018) puisque cette donnée n’est pas encore disponible. Les états financiers sont habituellement réalisés vers la fin du mois d’octobre. L’augmentation du budget devrait tourner aux alentours de 4,3 % si on la compare à l’année en cours plutôt qu’aux résultats de l’année précédente.

La hausse des revenus et des dépenses est principalement due au réinvestissement du gouvernement dans le secteur de l’éducation qui a commencé l’an dernier. Le ministre Sébastien Proulx avait alors ajouté 1,8 G$ sur cinq ans pour des mesures d’aide et de services (appelées Activités de soutien à l’enseignement et à la formation) touchant les élèves des secteurs préscolaires et primaires pour la grande majorité. Pour l’année 2018-2019, il s’agit d’une augmentation d’environ 5 M$. Cette hausse du budget est aussi due à l’augmentation du nombre d’élèves, près de 200, ainsi qu’aux augmentations de salaire prévues aux conventions collectives.

Une augmentation de 1,4 M$ provient du Plan d’action numérique qui prévoit des investissements dans l’achat de matériel informatique, de la robotique ainsi que l’aménagement de laboratoires créatifs avec imprimantes 3D, explique le directeur général de la CSBE, Normand Lessard.

Par contre, du côté de la réfection des bâtiments, la CSBE subit cette année une diminution de 2 M$ provenant de l’enveloppe fixe pour l’ensemble de la province. «Dépendant des années, certaines commissions scolaires en reçoivent plus que d’autres. Nous en avons eu plus par le passé et plusieurs travaux ont été réalisés. C’est en tenant compte du bon état de nos bâtiments que le ministère nous a accordé un budget moindre cette année», explique M. Beaudoin.

Principales dépenses

Du côté des dépenses, la plus grosse partie de l’augmentation provient des activités d’enseignement et de formation ainsi que des activités de soutien à l’enseignement et à la formation, soit les services aux élèves.

«Le budget est relativement semblable à 2017-2018 sauf pour ce qui est du réinvestissement en éducation», mentionne M. Beaudoin. Comme la rémunération du personnel représente environ 75 % du budget, l’indexation salariale prévue aux conventions collectives est la principale augmentation des dépenses.

Dans les dépenses, on note aussi une diminution des fournitures, matériel et frais divers de près de 2,7 M$. Cette diminution est due au montant prélevé sur le budget de l’an dernier pour les frais chargés aux parents en raison du recours collectif intenté par une citoyenne contre les commissions scolaires du Québec. Une dépense supplémentaire de 4,9 M$ a été effectuée en raison des salaires, de l’augmentation du nombre d’élèves ainsi que des nouvelles mesures d’accompagnement et de soutien, soit l’ajout de psychologues, d’orthophonistes de techniciennes en éducation spécialisée et autres professionnels.

Une diminution de 9 sous de la taxe scolaire

Les payeurs de taxes beaucerons seront contents d’apprendre que la taxe scolaire diminuera de 9 cents par 100 $ d’évaluation.

Cette diminution de taxe résulte de récents changements dans la loi. Le taux de la taxe scolaire, qui était auparavant de 35 sous du 100 $ d’évaluation à la CSBE, a été ramené au plus bas taux de la région de la Chaudière- Appalaches, soit celui de la Commission scolaire des Navigateurs qui est de 22, 586 cents du 100 $ d’évaluation.

Pour la CSBE, cette modification ne change absolument rien au budget puisque celle-ci recevra tout simplement plus de péréquation de la part du ministère de l’Éducation dont le budget provient de vos taxes et impôts.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des