Entente de principe pour les professionnels en soins

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Entente de principe pour les professionnels en soins

SANTÉ. > La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), section Chaudière-Appalaches, a accepté les conditions sur le renouvellement de la convention collective des professionnels en soins du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la région.

Après plusieurs mois de négociation, l’entente a été entérinée à 97 % le 21 juin lors d’une assemblée générale.

«Jusqu’à la dernière minute, nous avons travaillé fort avec l’employeur pour en arriver à une entente. On est satisfaits de ce qu’on a présenté à nos membres et le résultat du vote est éloquent», pense Laurier Ouellet, président du FIQ dans Chaudière-Appalaches.

La convention améliore les conditions de travail des professionnels en soins notamment par des mesures assurant une meilleure stabilité des équipes et favorisant la conciliation travail, famille et vie personnelle.

«Tout le monde sort gagnant de cette entente. Il y a les professionnels en soins, mais aussi la population qui aura accès à des soins sécuritaires, humains et de qualité», d’ajouter M. Ouellet.

L’adoption de cette entente permet d’harmoniser et d’uniformiser neuf conventions collectives locales à la suite de la Loi 10 et des fusions d’établissements.

La FIQ Chaudière-Appalaches regroupe plus de 3400 professionnels en soins infirmiers et cardiorespiratoires, comme des infirmiers, infirmiers auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des