Les 4 versants renversants

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe

La cinquième édition du Défi des 4 versants de Saint-Elzéar a dépassé toutes les attentes le samedi 23 septembre dernier. En tout, 573 personnes sont venues relever l’un ou l’autre des cinq parcours proposés.

« Nous avons dépassé le cap des 500 coureurs, et c’était notre objectif. […] Les gens sont heureux et ont le sourire. C’est une belle fête, je suis presque sans mots! », est satisfaite Mélanie Parent, directrice des loisirs à Saint-Elzéar.

Les coureurs comblés

Nancy Labbé, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce, était l’une des participantes. Bien qu’habituée de ce genre d’événements, Mme Labbé était presque sous le choc. « En terme de paysage, c’est plus beau. Par contre, c’est dur! », a-t-elle commenté.

En ce qui a trait à l’organisation, ses commentaires étaient tout aussi élogieux. « Je ne me suis jamais sentie toute seule. C’était l’emplacement idéal pour ça. Il a fait chaud, mais il y avait des points d’eau tous les 2 km. C’est vraiment bien organisé. »

« C’est beau de voir ce que Saint-Elzéar est devenu au fil des ans. Je viens d’ici et j’ai vu des paysages que je n’avais jamais vu », a prononcé Philippe Gobeil, qui a pris le départ de l’événement pour une troisième fois. En ce qui le concerne, 12 km dans les collines de Saint-Elzéar étaient plus difficiles que 21 km au Marathon des 2 rives.

Rappelons que cette année était offert pour la première fois le parcours de 17,5 km. La marque à battre pour les prochaines éditions sera celle de Dominique Paquet de Lévis. Il a réussi son parcours en 1 h 10 min 37 s.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des