Mont Sainte-Marguerite: l’éolien le moins cher dans la province

Photo de mizael_bilodeau
Par mizael_bilodeau
Mont Sainte-Marguerite: l’éolien le moins cher dans la province
La Caisse de dépôt et de placement du Québec octroi un prêt de 90 M$ au promoteur du parc éolien du Mont Sainte-Marguerite

ÉNERGIE. Alors que deux des quatre parcs éoliens, en construction ou sur le point de l’être, éprouvent des retards, celui du Mont Sainte-Marguerite réussi à sécuriser son financement et sa rentabilité pour les contribuables.

Le Mont Sainte-Marguerite sera l’un des derniers parcs éoliens construits au Québec au cours des prochaines années et il s’agira certainement du plus rentable pour Hydro-Québec. Le mont Sainte-Marguerite aura le prix-plancher le moins dispendieux parmi l’ensemble des contrats d’achats d’énergie éolienne.

Le seul parc éolien à se rapprocher du prix que paiera Hydro-Québec au promoteur Energy Group LP est celui de la MRC des Basques (7,150 ¢/kWh). Ces prix demeurent semblables à ce que payent les ménages Québécois. Le prix qu’on retrouve sur les factures est de 5,71¢/kWh les premiers 30 kWh et 8,68 ¢/kWh pour les suivants.

Le prix d’achat reste néanmoins supérieur au complexe hydroélectrique de la Romaine sur la Côte-Nord évalué à 6 cents le kilowattheure.

Financement sécurisé

Energy Group LP, une entreprise de San Francisco, a annoncé le nom des investisseurs pour les 46 éoliennes présentement en construction sur le Domaine du Radar.

90 millions de dollars proviennent de la Caisse de dépôt et de placement du Québec. Il s’agit du cinquième investissement dans le secteur éolien octroyé par la Caisse de dépôt et de placement du Québec  au cours des dernières années dans la province.

La compagnie d’Assurance vie Manuvie et la banque allemande Bayerische Landesbank complètent le financement pour un montant total de 263 M$. Cet investissement sera amorti durant les 25 ans de la durée prévue du contrat.

Retombées

«Nous ferons appel à des travailleurs de la construction du Québec et installerons des éoliennes Siemens en privilégiant les composantes achetées dans la région», a déclaré  Mike Garland chef de la direction de Pattern Development.

Environ 350 travailleurs spécialisés seront actifs sur le site lorsque les activités de construction seront à leur apogée. Une fois en exploitation, le projet créera environ dix emplois permanents pour assurer son fonctionnement et son entretien.

Le parc éolien du Mont Sainte-Marguerite produira 147 MW d’énergie dès sa mise en service prévue pour décembre 2017.

Les municipalités de Sacré-Coeur-de-Jésus, de Saint-Séverin et de Saint-Sylvestre recevront des retombés économiques équivalentes à 5000 $ par mégawatts installés en plus d’une enveloppe de 20 000 $ par année pour des projets communautaires.

La politique énergétique du Québec, adoptée cet automne, a mis un frein au développement de ce secteur au Québec. Aucun autre appel de proposition seront lancée par Hydro-Québec tant et aussi longtemps que les surplus électriques ne descendront pas en dessous de 4% de la production actuelle de la société d’état.

Les photos publiées régulièrement sur le site internet montrent des travaux d’aménagement routier. Plusieurs avis de dynamitage sont émis toutes les semaines. Les travaux sont effectués par l’entreprise Boréa et prendront fin en décembre 2017.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des