Scie, marteau et esprit communautaire

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Scie, marteau et esprit communautaire
Les élèves ont entre autres construit des box pour les chevaux l'an dernier.

Les élèves en charpenterie et en électricité du Centre de Formation Professionnelle (CFP) des Bâtisseurs de Sainte-Marie lieront bientôt leurs forces aux élèves en plomberie et en plâtrage provenant de la commission scolaire de Victoriaville. Ensemble, ils apporteront leur aide à l’organisme Chevalerie-Passion de Saint-Nicolas, lequel vient en aide à des personnes handicapées et autistes.

L’initiative est celle de Sylvain Paré, enseignant au CFP des Bâtisseurs. L’idée lui est venue il y a trois ans, alors qu’il transmettait son savoir au CFP Pozer de Saint-Georges. C’est donc la troisième fois qu’il impliquera ses élèves dans un projet communautaire, mais il s’agira de la toute première participation pour les apprenants mariverains.

« Le projet est gros cette année. Il y a six groupes concernés », a mentionné M. Paré, en soulevant que ceci représente environ 140 élèves. Naturellement, ceux-ci ne seront pas tous sur le chantier de construction en même temps.

Ils auront pourtant fort à faire, puisque grâce à un concours, l’organisme a mis la main sur 50 000 $. La moitié de la somme servira à la mise en place d’une fosse septique, tandis que le reste sera attribué à l’agrandissement d’une salle commune, à l’aménagement d’une salle de bain et à la construction de box pour les chevaux.

« On leur fait vivre une expérience de chantier. Ils vont vivre quelque chose de concret », a commenté le professeur, sachant que les jeunes ne peuvent pas prendre part à des stages puisqu’ils n’ont pas encore leur certification de compétence. Le tout sera réalisé à la fin du mois d’avril ou au début du mois de mai.

Rappelons que l’an dernier, les troupes guidées par Sylvain Paré avaient entre autres installé un pavillon de jardin (gazebo), isolé un poulailler, rénové la toiture et construit deux box pour les chevaux, ceci également au bénéfice de Chevalerie- Passion. « Il y a déjà deux autres demandes de projets pour l’an prochain! », d’ajouter M. Paré.

Les jeunes ont besoin d’aide

Afin de transporter par autobus 140 âmes charitables, une somme d’environ 3000 $ doit être amassée. Pour ce faire, deux activités de financement ont été imaginées, incluant cette fois les jeunes inscrits au DEP en cuisine à Saint-Joseph.

La première est une vente de sauce à spaghetti, au coût de 7 $ le litre. Elle est en prévente jusqu’au 17 mars à la Polyvalente Benoît-Vachon de Sainte-Marie, à l’École primaire la Passerelle de Saint-Joseph, ainsi qu’auprès des élèves du CFP des Bâtisseurs. La livraison se fera le 24 mars.

De plus, un souper-bénéfice de cinq services aura lieu le vendredi 15 avril à l’École secondaire Veilleux de Saint-Joseph. Le prix est de 45 $ par personne. Le service aux tables sera assuré par les élèves en charpenterie et en électricité, et les profits seront bien sûr partagés avec l’école de cuisine.

Il est à noter que jusqu’à 400 places sont disponibles et que les convives peuvent apporter leur vin. Pour en savoir plus, contactez Dany Bérubé au 418 386-5541 poste 6030.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des