La CSQ appelle au boycott de Loto-Québec

Par superadmin
La CSQ appelle au boycott de Loto-Québec
La CSQ invite la population à boycotter Loto-Québec

MOYENS DE PRESSION. La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) appelle la population du Québec à boycotter Loto-Québec du 1er au 8 novembre, pour faire pression sur le gouvernement Couillard dans le cadre des négociations du secteur public.

Le gouvernement propose un gel de salaire les deux premières années, puis des augmentations de 1 % par année pour les trois suivantes, ce qui est vivement dénoncé par le syndicat. «Nos membres veulent rappeler au gouvernement que la combinaison qu’il leur offre, 0-0-1-1-1 est perdante. Les travailleuses et travailleurs du secteur public ne laisseront pas les services à la population être joués au hasard», souligne par voie de communiqué Louise Chabot, présidente de la CSQ.

Pour la Centrale des syndicats du Québec, le financement des services publics doit reposer sur autre chose que la tarification et les bénéfices des sociétés d’État. «Le financement des services publics doit être une priorité et le gouvernement doit ajuster la fiscalité des sociétés et des particuliers en conséquence. Nous avons déposé plusieurs propositions en ce sens au gouvernement Couillard, qui semble obnubilé par son désir de réduire les services à la population», explique Mme Chabot.

«À force de couper dans les services publics, on nuit grandement à la répartition de la richesse au Québec. Bientôt, le seul ascenseur social possible, ce sera de gagner la loto et ce n’est pas le modèle de société que nous voulons», conclut Mme Chabot.

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l’éducation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires