Le Moulin des Fermes commence à revivre

Par lynda_cloutier
Le Moulin des Fermes commence à revivre
Vue de la chute du Moulin des Fermes.

SAINT-JOSEPH. Le Centre de plein air Moulin des Fermes à Saint-Joseph-des-Érables aura de quoi offrir aux amateurs de plein air et de détente au cours de la prochaine saison.

Le nouveau bureau de direction composé de neuf personnes a dressé un plan de mise en valeur du site qui englobe des interventions à court, moyen et long termes. Mais déjà, précise Réal Audet, membre du comité, la population peut profiter des lieux. Des tables à pique-nique ont été installées et d’autres le seront ultérieurement.

Depuis le passage de la tempête Irène en 2011, les lieux avaient été largement endommagés. Arbres déracinés, chemins détruits et autres bris avaient semé la désolation sur le site qui a dû être soumis à une grande opération de nettoyage.

Maintenant, le comité veut permettre à nouveau la fréquentation du terrain et question de faciliter l’accès, surtout aux gens qui ne connaissent pas l’endroit, une identification sera apposée près de l’entrée. Aussi, précise M. Audet, il n’y aura ni heures d’ouverture et de fermeture.

Aménagements projetés

Le projet d’aménagement comporte plusieurs éléments. Essentiellement, on veut reconstruire l’agora et la passerelle qui surplombait la rivière. Ces deux infrastructures avaient été emportées par Irène. On entend mettre en place un sentier éducatif sur la faune, la flore et l’environnement, procéder à des plantations, restaurer les fondations de l’ancien moulin, ériger un chalet dédié aux pionniers. Bref, la commande est grosse, mais l’intention est d’y aller étape par étape.

Sous peu, poursuit M. Audet, une rencontre aura lieu avec des représentants du ministère de l’Environnement. Le but : connaître les normes afin de ne pas initier des actions qui ne seraient pas autorisées. Aussi, des pourparlers sont en cours avec l’Université de Sherbrooke afin que des étudiants à la maîtrise dans différentes disciplines procèdent à une étude de développement.

Culture, éducation et histoire

Favoriser l’éducation populaire, susciter le développement culturel, économique et social, protéger le site en plus de mettre son histoire en valeur, tels sont les objectifs qui guident le comité du Centre de plein air Moulin des Fermes.

Mentionnons que le terrain en question avait été le lieu d’implantation de la seigneurie de la Gorgendière en 1737. Un manoir et et un moulin avaient été érigés en 1738. Sept premiers colons avaient ensuite pris racine sur des terres avoisinantes, ce qui avait donné naissance à Saint-Joseph.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des