Une cérémonie de clôture aux adieux joyeux et émouvants

Jean-Pierre Boisvert jean-pierre.boisvert@tc.tc Publié le 8 mars 2015

Le spectacle, haut en couleurs, a rassemblé pour la dernière fois les quelque 2500 athlètes, accompagnateurs, officiels et missionnaires des 19 régions participantes.

©Photo TC Media – Ghyslain Bergeron

La délégation de la Rive-Sud a été la gagnante au classement général des Jeux du Québec de Drummondville et celle du Centre-du-Québec a été proclamée l’équipe la plus améliorée, ont dévoilé les organisateurs lors de la cérémonie de clôture aux adieux joyeux et émouvants samedi soir au Centre Marcel-Dionne.

Le spectacle, haut en couleurs, qui a rassemblé pour la dernière fois les quelque 2500 athlètes, accompagnateurs, officiels et missionnaires des 19 régions participantes, a mis fin officiellement à la 50e finale des Jeux du Québec hiver 2015, après huit jours de compétitions.

«Vous pouvez dire mission accomplie», a déclaré le président de SPORTSQUÉBEC Denis Servais en s’adressant aux Drummondvillois qui remplissaient les gradins de l’amphithéâtre.

La délégation des 195 athlètes de la Rive-Sud a bondi de joie quand il a été annoncé qu’elle terminait au sommet du classement général. «Ça concrétise les efforts que nous avons faits dans plusieurs disciplines, compte tenu que nous étions absents en ski alpin et en basket en fauteuil roulant», a commenté Jacques Legault, le chef de mission. «Pour une fois que ce n’est pas la capitale nationale qui gagne. C’est toute une réussite pour nous. Vraiment, ici ce soir nous marquons l’histoire », a-t-il dit en paraphrasant le thème de ces Jeux.

Pour le Centre-du-Québec, recevoir le titre de l’équipe la plus améliorée est comme la conquête d’un championnat. «On a fait une sacrée belle job», s’est exprimé le chef de mission des Centricois, Pascal Bédard. «C’est bien certain, on ne pourra jamais gagner le classement général. Mais pour nous, c’est comme finir premiers. Ce titre est un vrai trophée. On peut dire que c’est le travail à la base qui nous a menés là. En ayant plus d’athlètes, plus de parents engagés et plus de bénévoles, on a mis la fondation pour atteindre ce succès», a-t-il lancé avec beaucoup de fierté.

Le président des Jeux de Drummondville, Denis Gauthier, un ancien joueur des Voltigeurs dont le chandail retiré orne le plafond du Centre Marcel-Dionne, a livré un beau message aux athlètes. «Ne faites pas l’erreur de limiter votre expérience aux Jeux au nombre de médailles que vous avez remportées mais bien au nombre de défis que vous avez relevés et aux sacrifices que vous avez faits pour vous rendre jusqu’ici. Et dites merci à vos parents», a exposé l’ex-hockeyeur bien connu pour son rôle de commentateur à RDS.

La cérémonie a permis de mettre en valeur de nombreux danseurs de la région, dont ceux de Mackinaw, et plusieurs artistes, dont les trois chanteuses Frédérique Mousseau, Heidi Jutras et Annie-Claude Navert, sans compter les Gospangels. Les animateurs Michael Gouin (comédien, participant à SNL Québec) et Sébastien Leblanc (comédien, participant à des webseries dont Le Pool), ont tout fait pour garder l’énergie à son maximum, y compris un concours de cris assourdissants, dignes d’un but vainqueur en prolongation.

Étaient également présents Denis Coderre, le maire de Montréal, milieu hôte de la 51e Finale des Jeux du Québec été 2016, et Alexandre Bilodeau, président du Comité organisateur des futurs Jeux de Montréal, qui a été chaudement applaudi.

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, n’a pas manqué d’adresser des remerciements aux athlètes, aux bénévoles et aux Drummondvillois qui se sont rendus en grand nombre sur les différents plateaux sportifs.

Pendant que les athlètes se préparaient à sortir pour retourner dans leurs régions respectives, une quarantaine d’autobus les attendaient dans le stationnement du Centre Marcel-Dionne, une image spectaculaire qui disait tout de l’ampleur de l’événement qui prenait fin.

En manchette

Une cérémonie de clôture aux adieux joyeux et émouvants

Jean-Pierre Boisvert jean-pierre.boisvert@tc.tc Publié le 8 mars 2015

Le spectacle, haut en couleurs, a rassemblé pour la dernière fois les quelque 2500 athlètes, accompagnateurs, officiels et missionnaires des 19 régions participantes.

©Photo TC Media – Ghyslain Bergeron


La délégation de la Rive-Sud a été la gagnante au classement général des Jeux du Québec de Drummondville et celle du Centre-du-Québec a été proclamée l’équipe la plus améliorée, ont dévoilé les organisateurs lors de la cérémonie de clôture aux adieux joyeux et émouvants samedi soir au Centre Marcel-Dionne.

Le spectacle, haut en couleurs, qui a rassemblé pour la dernière fois les quelque 2500 athlètes, accompagnateurs, officiels et missionnaires des 19 régions participantes, a mis fin officiellement à la 50e finale des Jeux du Québec hiver 2015, après huit jours de compétitions.

«Vous pouvez dire mission accomplie», a déclaré le président de SPORTSQUÉBEC Denis Servais en s’adressant aux Drummondvillois qui remplissaient les gradins de l’amphithéâtre.

La délégation des 195 athlètes de la Rive-Sud a bondi de joie quand il a été annoncé qu’elle terminait au sommet du classement général. «Ça concrétise les efforts que nous avons faits dans plusieurs disciplines, compte tenu que nous étions absents en ski alpin et en basket en fauteuil roulant», a commenté Jacques Legault, le chef de mission. «Pour une fois que ce n’est pas la capitale nationale qui gagne. C’est toute une réussite pour nous. Vraiment, ici ce soir nous marquons l’histoire », a-t-il dit en paraphrasant le thème de ces Jeux.

Pour le Centre-du-Québec, recevoir le titre de l’équipe la plus améliorée est comme la conquête d’un championnat. «On a fait une sacrée belle job», s’est exprimé le chef de mission des Centricois, Pascal Bédard. «C’est bien certain, on ne pourra jamais gagner le classement général. Mais pour nous, c’est comme finir premiers. Ce titre est un vrai trophée. On peut dire que c’est le travail à la base qui nous a menés là. En ayant plus d’athlètes, plus de parents engagés et plus de bénévoles, on a mis la fondation pour atteindre ce succès», a-t-il lancé avec beaucoup de fierté.

Le président des Jeux de Drummondville, Denis Gauthier, un ancien joueur des Voltigeurs dont le chandail retiré orne le plafond du Centre Marcel-Dionne, a livré un beau message aux athlètes. «Ne faites pas l’erreur de limiter votre expérience aux Jeux au nombre de médailles que vous avez remportées mais bien au nombre de défis que vous avez relevés et aux sacrifices que vous avez faits pour vous rendre jusqu’ici. Et dites merci à vos parents», a exposé l’ex-hockeyeur bien connu pour son rôle de commentateur à RDS.

La cérémonie a permis de mettre en valeur de nombreux danseurs de la région, dont ceux de Mackinaw, et plusieurs artistes, dont les trois chanteuses Frédérique Mousseau, Heidi Jutras et Annie-Claude Navert, sans compter les Gospangels. Les animateurs Michael Gouin (comédien, participant à SNL Québec) et Sébastien Leblanc (comédien, participant à des webseries dont Le Pool), ont tout fait pour garder l’énergie à son maximum, y compris un concours de cris assourdissants, dignes d’un but vainqueur en prolongation.

Étaient également présents Denis Coderre, le maire de Montréal, milieu hôte de la 51e Finale des Jeux du Québec été 2016, et Alexandre Bilodeau, président du Comité organisateur des futurs Jeux de Montréal, qui a été chaudement applaudi.

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, n’a pas manqué d’adresser des remerciements aux athlètes, aux bénévoles et aux Drummondvillois qui se sont rendus en grand nombre sur les différents plateaux sportifs.

Pendant que les athlètes se préparaient à sortir pour retourner dans leurs régions respectives, une quarantaine d’autobus les attendaient dans le stationnement du Centre Marcel-Dionne, une image spectaculaire qui disait tout de l’ampleur de l’événement qui prenait fin.