Sections

De la boue, des frissons… et des sourires!

Mud Girl


Publié le 30 septembre 2017

Bien que Dame Nature n'avait que 9o Celsius à offrir en début de journée, ça n'a pas empêché quelque 3500 filles et femmes de se présenter sur la ligne de départ de la course « Mud Girl », le samedi 30 septembre dernier, au Domaine du Radar de Saint-Sylvestre.

« Mud Girl », c'était une course de mois de 5 km réservée aux femmes et comprenant 17 obstacles accessibles à toutes. « L'ambiance est géniale! Tout va bien », est satisfait Kevin Pillu, organisateur de l'événement.

Le concept semble en effet avoir attiré tous les genres de sportives, celles-ci provenant des quatre coins de la province. Jennifer Lafond de Lévis, par exemple, est une habituée des courses à obstacles. En ce qui la concerne, le temps était froid et les obstacles étaient un peu faciles, mais ceci ne l'a pas empêché de grandement s'amuser. « C'est "girlie", c'est le fun! Ça fait différent », a-t-elle commenté. Qui plus est, le parcours était si intéressant qu'elle comptait bien le refaire encore et encore toute la journée.

À l'opposé, Lise Gagnon de Saint-Adrien-d'Irlande, venue avec des collègues de travail et une amie descendue spécialement de Gatineau, en était à sa toute première expérience. « C'était un plaisir cochon, un plaisir sale! J'ai tellement eu de plaisir que je reviens l'an prochain avec ma petite fille », était-elle comblée.

Il est à noter que plusieurs coureuses avaient étiré leur enthousiasme en ajoutant quelques éléments de fantaisie à leurs vêtements, de la perruque jusqu'aux ailes de papillon en passant par le tutu et le bonnet de bain.

Rappelons qu'une partie des profits sera remise à la Fondation du cancer du sein du Québec. Les 9 et 10 septembre derniers, le « Mud Girl » de Montréal avait attiré 8500 coureuses et permis un don de plus de 10 000 $.