Au fil des rounds – l’actualité de la boxe

Le blogue de Richard Cloutier : www.netboxe.com/Infos_Quebec

Richard Cloutier richard.cloutier@tc.tc Publié le 7 décembre 2015

Le Montréalais Steven Butler a enregistré la victoire, le 4 décembre, sur le ring du Métropolis de Montréal.

©gracieuseté Robert Lévesque

Après trois ans d’absence, la boxe fait son retour au Casino de Montréal, à l’initiative du Groupe Yvon Michel (GYM), qui y a présenté 45 galas de 2004 à 2012. Trois galas figurent déjà à l’horaire de la « Série de boxe GYM-Casino de Montréal », soit les jeudis 21 janvier, 17 mars et 12 mai.

C’est l’Olympien canadien Custio Clayton (5-0-0) qui sera la principale tête d’affiche de la Série. Le super-moyen lavallois de 20 ans Erik Bazinyan (10-0-0), sera aussi impliqué dans les principaux combats de soutien de ces soirées. Bazinian a d’ailleurs signé une entente de copromotion avec GYM, qui partagera ce rôle avec Eric Kerub de Rixa Promotions, qui continuera à le faire boxer sur ses propres cartes.

À noter que chaque gala de la Série GYM du Casino présentera entre 8 et 10 combats. Le 21 janvier, le poids lourd de Longueuil Éric Barrak (8-3-0) fera notamment face au champion canadien des poids lourds Dillon Carman (9-2-0).

« Cette Série au Casino de Montréal, de 2004 à 2012, a énormément contribué au développement de l’industrie de la boxe professionnelle au Québec, a déclaré le président de GYM, Yvon Michel. Dans un cadre prestigieux et chaleureux, les spectateurs vivent une expérience unique dans une atmosphère survoltée, tout en jouissant d’une proximité unique avec les vedettes du ring. »

De fait, la plupart des boxeurs de la scène montréalaise ont évolué sur le ring du Casino de Montréal. Otis Grant y a disputé un championnat éliminatoire WBC des super-moyens face à Librado Andrade, tandis que les Joachim Alcine, Hermann Ngoudjo, Jean Pascal, Adonis Stevenson, David Lemieux et bien d’autres y ont fait leurs premiers pas jusqu’à une position dans les classements mondiaux de leur division. Léonard Dorin, Lucian Bute et Adrian Diaconu y ont aussi boxé.

Steven Butler expéditif au Casino de Montréal

L’espoir Montréalais Steven Butler (13-0-1) n’a fait qu’une bouchée du Finlandais Teemu Tuominen (10-2-0), le 4 décembre au Métropolis de Montréal lors d’un gala présenté par la firme Eye of the Tiger Management. Butler a enregistré la victoire par T.K.-O. dès le premier round, en vertu de la règle des trois chutes au tapis. Dans le principal combat de soutien, le champion WBC Francophone des super-moyens, Shiller Hyppolite (18-1-0) de Montréal a eu le meilleur sur le Français Cedric Bellais (18-7-3), forçant l’arbitre à stopper le combat au quatrième round.

Opposé à Jesus Singwancha (21-9-0) de la République démocratique du Congo, qui a été champion WBO Asie Pacifique (2009), le Maskoutain Michael Gadbois (14-1-3) a dû combattre avec une blessure au bras gauche à compter du deuxième round. Malgré toute l’énergie déployée par Gadbois, les juges ont favorisé Singwancha, lui attribuant la victoire par décision unanime. Le poids lourd Trifluvien Simon Kean (2-0-0) s’est imposé devant le Floridien Alex Nicholson (1-1-0), qu’il a assommé à 2:38 du premier round.

Ayaz Hussain (8-0-0) a obtenu la victoire par T.K.-O. au quatrième round sur l’ex-aspirant mondial Daniel Attah (28-21-1), un Nigérien résident des États-Unis. Chez les super-légers, Mathieu Germain (5-0-0) a poussé le Mexicain Oscar Barajas (11-2-0) à l’abandon, enregistrant la victoire par T.K.-O. au quatrième round. Le super-léger Will Madera (7-0-0) d’Albany, dans l’État de New York, qui disputait un quatrième combat au Québec, a eu le meilleur par décision unanime des juges sur Abraham Gomez (22-11-1) du Mexique, un ancien champion mondial WBC Youth intérimaire (2012). En levée de rideau, le Longueuillois Louisbert Atildor (2-0-0) l’a emporté par décision unanime des juges sur Michel Tsalla (1-11-2) de Saint-Eustache. Le prochain gala de la série FightClub présentée au Métropolis de Montréal par Eye of the Tiger Management est prévu le 8 avril prochain.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

Les aspirants mondiaux Dierry Jean (29-2-0) de Montréal et Tony Luis (20-3-0) de Cornwall pourraient bien s’affronter le 30 janvier au Centre Bell de Montréal, en sous-carte du combat qui opposera Jean Pascal à Sergey Kovalev. Des négociations seraient en cours à cet effet, selon ce que rapporte 12Rounds.ca. Rappelons que Dierry Jean s’est incliné en octobre face au champion du monde WBO des super-légers Terence Crawford. Quant à Tony Luis, qui a disputé de nombreux combats au duel au Québec, il a encaissé une défaite en avril lors d’un combat disputé en Angleterre face à Derry Mathews pour le titre intérimaire de la WBA.

Le Trifluvien Mikael Zewski (27-1-0) ferait aussi parti de la carte du 30 janvier, s’il faut en croire le Journal de Montréal. Zewski ferait alors face au Russe Dmitry  Mikhaylenko (19-0-0), si toutes les parties concernées s’entendent. De même, le boxeur de Baie Saint-Paul Sébastien Bouchard (11-1-0) doit figurer sur la carte du 30 janvier. Bouchard aurait par ailleurs signé un contrat de promotion avec GYM à la suite de sa victoire acquise au premier round le 28 novembre dernier au Centre Vidéotron de Québec, selon le journal Le Soleil.

Le Montréalais Flavio Michel (3-0-0) a défait l’Ontarien David Aucoin (3-15-0) par T.K.-O. dès le premier round  lors d’un combat disputé à Edmonton le 4 décembre dernier.  

Pour ne rien rater de l’actualité de la boxe au Québec et au Canada, suivez la couverture faite par Richard Cloutier via  www.netboxe.com/Infos_Quebec - Journaliste chez TC Media depuis 2011, Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis près de 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par la prestigieuse Boxing Writers Association of America.

En manchette

Au fil des rounds – l’actualité de la boxe

Le blogue de Richard Cloutier : www.netboxe.com/Infos_Quebec

Richard Cloutier richard.cloutier@tc.tc Publié le 7 décembre 2015

Le Montréalais Steven Butler a enregistré la victoire, le 4 décembre, sur le ring du Métropolis de Montréal.

©gracieuseté Robert Lévesque


Après trois ans d’absence, la boxe fait son retour au Casino de Montréal, à l’initiative du Groupe Yvon Michel (GYM), qui y a présenté 45 galas de 2004 à 2012. Trois galas figurent déjà à l’horaire de la « Série de boxe GYM-Casino de Montréal », soit les jeudis 21 janvier, 17 mars et 12 mai.

C’est l’Olympien canadien Custio Clayton (5-0-0) qui sera la principale tête d’affiche de la Série. Le super-moyen lavallois de 20 ans Erik Bazinyan (10-0-0), sera aussi impliqué dans les principaux combats de soutien de ces soirées. Bazinian a d’ailleurs signé une entente de copromotion avec GYM, qui partagera ce rôle avec Eric Kerub de Rixa Promotions, qui continuera à le faire boxer sur ses propres cartes.

À noter que chaque gala de la Série GYM du Casino présentera entre 8 et 10 combats. Le 21 janvier, le poids lourd de Longueuil Éric Barrak (8-3-0) fera notamment face au champion canadien des poids lourds Dillon Carman (9-2-0).

« Cette Série au Casino de Montréal, de 2004 à 2012, a énormément contribué au développement de l’industrie de la boxe professionnelle au Québec, a déclaré le président de GYM, Yvon Michel. Dans un cadre prestigieux et chaleureux, les spectateurs vivent une expérience unique dans une atmosphère survoltée, tout en jouissant d’une proximité unique avec les vedettes du ring. »

De fait, la plupart des boxeurs de la scène montréalaise ont évolué sur le ring du Casino de Montréal. Otis Grant y a disputé un championnat éliminatoire WBC des super-moyens face à Librado Andrade, tandis que les Joachim Alcine, Hermann Ngoudjo, Jean Pascal, Adonis Stevenson, David Lemieux et bien d’autres y ont fait leurs premiers pas jusqu’à une position dans les classements mondiaux de leur division. Léonard Dorin, Lucian Bute et Adrian Diaconu y ont aussi boxé.

Steven Butler expéditif au Casino de Montréal

L’espoir Montréalais Steven Butler (13-0-1) n’a fait qu’une bouchée du Finlandais Teemu Tuominen (10-2-0), le 4 décembre au Métropolis de Montréal lors d’un gala présenté par la firme Eye of the Tiger Management. Butler a enregistré la victoire par T.K.-O. dès le premier round, en vertu de la règle des trois chutes au tapis. Dans le principal combat de soutien, le champion WBC Francophone des super-moyens, Shiller Hyppolite (18-1-0) de Montréal a eu le meilleur sur le Français Cedric Bellais (18-7-3), forçant l’arbitre à stopper le combat au quatrième round.

Opposé à Jesus Singwancha (21-9-0) de la République démocratique du Congo, qui a été champion WBO Asie Pacifique (2009), le Maskoutain Michael Gadbois (14-1-3) a dû combattre avec une blessure au bras gauche à compter du deuxième round. Malgré toute l’énergie déployée par Gadbois, les juges ont favorisé Singwancha, lui attribuant la victoire par décision unanime. Le poids lourd Trifluvien Simon Kean (2-0-0) s’est imposé devant le Floridien Alex Nicholson (1-1-0), qu’il a assommé à 2:38 du premier round.

Ayaz Hussain (8-0-0) a obtenu la victoire par T.K.-O. au quatrième round sur l’ex-aspirant mondial Daniel Attah (28-21-1), un Nigérien résident des États-Unis. Chez les super-légers, Mathieu Germain (5-0-0) a poussé le Mexicain Oscar Barajas (11-2-0) à l’abandon, enregistrant la victoire par T.K.-O. au quatrième round. Le super-léger Will Madera (7-0-0) d’Albany, dans l’État de New York, qui disputait un quatrième combat au Québec, a eu le meilleur par décision unanime des juges sur Abraham Gomez (22-11-1) du Mexique, un ancien champion mondial WBC Youth intérimaire (2012). En levée de rideau, le Longueuillois Louisbert Atildor (2-0-0) l’a emporté par décision unanime des juges sur Michel Tsalla (1-11-2) de Saint-Eustache. Le prochain gala de la série FightClub présentée au Métropolis de Montréal par Eye of the Tiger Management est prévu le 8 avril prochain.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

Les aspirants mondiaux Dierry Jean (29-2-0) de Montréal et Tony Luis (20-3-0) de Cornwall pourraient bien s’affronter le 30 janvier au Centre Bell de Montréal, en sous-carte du combat qui opposera Jean Pascal à Sergey Kovalev. Des négociations seraient en cours à cet effet, selon ce que rapporte 12Rounds.ca. Rappelons que Dierry Jean s’est incliné en octobre face au champion du monde WBO des super-légers Terence Crawford. Quant à Tony Luis, qui a disputé de nombreux combats au duel au Québec, il a encaissé une défaite en avril lors d’un combat disputé en Angleterre face à Derry Mathews pour le titre intérimaire de la WBA.

Le Trifluvien Mikael Zewski (27-1-0) ferait aussi parti de la carte du 30 janvier, s’il faut en croire le Journal de Montréal. Zewski ferait alors face au Russe Dmitry  Mikhaylenko (19-0-0), si toutes les parties concernées s’entendent. De même, le boxeur de Baie Saint-Paul Sébastien Bouchard (11-1-0) doit figurer sur la carte du 30 janvier. Bouchard aurait par ailleurs signé un contrat de promotion avec GYM à la suite de sa victoire acquise au premier round le 28 novembre dernier au Centre Vidéotron de Québec, selon le journal Le Soleil.

Le Montréalais Flavio Michel (3-0-0) a défait l’Ontarien David Aucoin (3-15-0) par T.K.-O. dès le premier round  lors d’un combat disputé à Edmonton le 4 décembre dernier.  

Pour ne rien rater de l’actualité de la boxe au Québec et au Canada, suivez la couverture faite par Richard Cloutier via  www.netboxe.com/Infos_Quebec - Journaliste chez TC Media depuis 2011, Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis près de 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par la prestigieuse Boxing Writers Association of America.